•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d’aînés admis dans une maison de retraite après les Fêtes

Gros plan sur les mains de personnes âgées.
Les personnes âgées sont plus susceptibles d'aller en maison de retraite après la période des Fêtes. Photo: iStock
Radio-Canada

Ryan Jershy, un propriétaire de maison de retraite de la région de Windsor en Ontario remarque une hausse des admissions d'aînés pendant le mois de janvier. Cette année, il a observé une hausse de 20 %.

Les enfants visitent leurs parents lors du temps des Fêtes et c’est à ce moment-là qu’ils s'aperçoivent de la motricité que ceux-ci ont perdu.

Ryan Jershy, propriétaire de Home Instead

Normalement on reçoit deux à trois appels par jours, mais il y en a eu 30 de plus qu'à l'habitude, dit-il.

Souvent, les enfants sont inquiets parce que leurs parents ne sont plus les mêmes, soutient l'entrepreneur.

Les signes avant-coureurs

Parfois, selon Ryan Jershy, la perte d'autonomie se traduit par une perte d’appétit, de capacité cognitive et des bris sur l'automobile.

Un réfrigérateur vide peut être un signe qu’un parent âgé a besoin d’une certaine forme d’aide, souligne M. Jershy.

Lorsqu’il fait froid, ajoute le propriétaire de Home Instead, les personnes vieillissantes peuvent éviter de sortir de la maison pour aller faire les courses et ainsi s’isoler encore plus.

Selon lui, les époux peuvent s’entraider à masquer les signes de vieillissement devant les enfants en valsant autour de questions sensibles.

Windsor

Société