•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trois victimes d'un déraillement de train du CP sont identifiées

Trois portraits d'hommes sont collés.
Les victimes de gauche à droite de l'accident ferroviaire de lundi à Field en Colombie-Britannique : le stagiaire Daniel Waldenberger-Bulmer, le mécanicien Andrew Dockrell et le conducteur Dylan Paradis. Photo: Facebook
Radio-Canada

Les trois employés d'un train du Canadien Pacifique, morts lors d'un déraillement survenu dans la nuit de dimanche à lundi, près de Field, en Colombie-Britannique, ont été identifiés.

Dylan Paradis, le conducteur, Andrew Dockrell, le mécanicien, et Daniel Waldenberger-Bulmer, un stagiaire, sont morts dans l’accident.

La compagnie ferroviaire a confirmé les décès par voie de communiqué, en précisant que l'accident ferroviaire ne représentait pas de risques pour la sécurité publique et que le train ne transportait pas de matières dangereuses.

Le déraillement s'est produit vers 1 h, heure des Rocheuses, à l'est de Field, près de la frontière avec l'Alberta, alors que le train se dirigeait vers l'ouest.

Une porte-parole du Bureau de la sécurité des transports (BST), Julie Leroux, dit que l'accident concerne de 40 à 60 wagons.

Selon David Karn, du ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique, il s'agirait plutôt de 30 à 40 wagons.

Les wagons contenaient des céréales. Aucun déversement n'a été signalé.

La locomotive s'est échouée dans le ruisseau Kicking Horse.

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) a dépêché une équipe d'enquêteurs sur place et peut seulement accéder au lieu du déraillement à l'aide d'un véhicule rail-route.

Les enquêteurs, une fois sur les lieux, interrogeront les premiers répondants, les autorités locales et des employés du Canadien Pacifique, précise Julie Leroux. Ils feront aussi une collecte de données et photographieront le sinistre.

On ignore encore le ou les facteurs qui ont causé ce déraillement.

Dans son communiqué, le Canadien Pacifique a offert ses condoléances aux proches des trois victimes de l'accident.

Un second déraillement

Un autre accident ferroviaire est survenu récemment dans la région.

Le mois dernier, 16 voitures ont quitté les rails dans un des tunnels qui traversent les Rocheuses, près de Field.

Depuis novembre 2017 , huit employés de l'industrie ferroviaire sont décédés dans l'exercice de leurs fonctions, précise dans un communiqué le syndicat Teamsters Canada, dont faisaient partie les trois victimes de l'accident de Trail.

Selon le directeur des affaires publiques de ce syndicat, Christopher Monette, le gouvernement et l'industrie devront tôt ou tard reconnaître qu'il y a quelque chose qui ne va pas au sein de cette industrie.

« Personne ne devrait accepter qu'il y ait eu huit décès en un peu plus d'un an et demi dans une industrie. Pour nous, c'est inacceptable », affirme-t-il.

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers