•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les frais de scolarité d’élèves internationaux préoccupent la Fédération des enseignants

Des élèves dans le couloir d'une école

Des élèves dans le couloir d'une école

Photo : Aucune / Radio-Canada

Radio-Canada

Les droits de scolarité payés par les élèves internationaux inscrits dans les écoles publiques de la Colombie-Britannique sont concentrés à Vancouver, Victoria et leurs villes avoisinantes, affirme un nouveau rapport de la Fédération des enseignants de la province (BCTF).

D'après l'étude, au moins 10 % des revenus des districts de West Vancouver, Coquitlam, Rocky Mountain et Burnaby proviennent des frais réglés par ces ressortissants étrangers.

Il s'agit, dit la Fédération, de centaines de millions de dollars ajoutés aux coffres du système d'écoles publiques.

L’organisme estime que cette concentration est injuste, car de nombreuses commissions scolaires n’ont pas d’élèves internationaux et ne reçoivent donc pas d’argent en plus.

« Les inégalités qui en découlent nous préoccupent », dit Larry Kuehn, le directeur à la recherche de la Fédération.

Le ministère de l’Éducation estime cependant que la présence d’élèves internationaux dans les écoles publiques apporte aux enfants une vision plus globale du monde.

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation