•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des organismes communautaires d'Arntfield craignent de perdre leur salle de rencontre

Dans une salle communautaire
La salle communautaire a été fermée par la Ville pour des raisons de sécurité. Photo: Radio-Canada / Boualem Hadjouti
Boualem Hadjouti

Des organismes communautaires d'Arntfield se plaignent de ne plus pouvoir accéder à la salle communautaire située au sous-sol du bâtiment municipal de leur quartier. La Ville de Rouyn-Noranda, qui leur interdit l'accès au local, évoque des raisons de sécurité.

Le 12 décembre dernier, la Ville de Rouyn-Noranda a rencontré plusieurs organismes du quartier d'Arntfield pour leur annoncer la fermeture de la salle communautaire.

C'est suite à une vérification du service incendie, on a constaté que l'indice de propagation des flammes ne respecte pas le code du bâtiment. On a fait des analyses et des recommandations au conseil de direction et aux conseillers, fait savoir le directeur des immeubles de la municipalité, Daniel Tremblay.

Un immeuble en hiverL'immeuble municipal au quartier Arntfield de Rouyn-Noranda. Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Des organismes craignent de perdre leur lieu de rencontre

Le président du Comité des loisirs d'Arntfield, Dany Goulet, a été surpris d'apprendre qu'il ne peut plus utiliser le local pour les activités de son organisme.

On organise toutes sortes de choses dans cette salle-là. Lors des samedis show, on a produit près d'une soixantaine d'artistes par an, on fait des tournois de cartes, toutes sortes de choses qu'on organise pour la communauté.

Il dit que son organisme va cesser ses activités si la Ville ne rouvre pas la salle.

Si la salle demeure fermée, le comité des loisirs va devoir fermer ... il restait à peu près juste cette salle-là pour le comité de loisirs et là, on la perd.

Dany Goulet, président du Comité des loisirs d'Arntfield
Le président du Comité des loisirs d'Arntfield Dany GouletLe président du Comité des loisirs d'Arntfield Dany Goulet déplore la fermeture de la salle communautaire de son quartier. Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Le Comité des funérailles utilise les locaux de l'immeuble depuis plus de cinquante ans.

Membre de ce comité, Françoise Caouette refuse d'organiser les repas de funérailles dans des quartiers voisins.

On a toujours fait nos repas de funérailles dans la salle [...]. On est un petit village puis je ne veux pas qu'on nous enlève ce qu'on a déjà, je ne veux pas que ça s'en aille, dit-elle.

Une pétition circule pour s'opposer à la fermeture de la salle communautaire. Une pétition circule pour s'opposer à la fermeture de la salle communautaire. Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Une pétition signée par plusieurs dizaines de citoyens circule dans le quartier pour s'opposer à la fermeture de la salle communautaire.

La Ville, de son côté, soutient qu'elle n'a pas encore établi de scénario définitif.

Elle prévoit rencontrer les organismes concernés le 7 février prochain et plus tard, l’ensemble des citoyens pour discuter du dossier.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale