•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un lieu d'accueil temporaire reprend vie à Pointe-aux-Outardes

L'ancienne école est photographiée alors qu'une bordée de neige est en train de tomber.

La Résidence Saint-Joseph a été aménagée dans une ancienne école.

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy-Martin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des bénévoles s'affairent à relancer les activités d'une résidence pour offrir un toit aux personnes démunies dans l'ancienne école du village de Pointe-aux-Outardes.

Peu connue dans la région, la Résidence Saint-Joseph avait suspendu ses activités en septembre dernier, faute de relève pour garder l'endroit.

Cette ancienne école de Pointe-aux-Outardes accueille les personnes démunies depuis le début des années 1990.

Les Hospitalières de Saint-Joseph de Montréal et un organisme à but non lucratif en ont assuré discrètement le fonctionnement pendant plusieurs années.

Une enseigne en bois peinte en blanc et vert que l'on retrouve en bordure de la route.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Enseigne devant la Résidence St-Joseph.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Dany Farcy s'est allié à Daniel Naud pour reconstituer un nouveau conseil d'administration et relancer les activités de la résidence Saint-Joseph. Il leur reste à mieux définir la mission de l'organisme.

C'est [pour] l'hébergement de personnes autonomes, démunies ou blessées par la vie sur une base temporaire, ça ratisse large.

Une citation de : Daniel Naud, président de la Résidence Saint-Joseph
Daniel Naud porte la barbe, des lunettes et un chandail bleu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Daniel Naud, président de la Résidence Saint-Joseph.

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy-Martin


Ce que l’on a à définir, vu les demandes qui arrivent de partout, c'est d'être accueillant pour un peu tout le monde qui a un besoin, mais en garantissant une cohabitation sécuritaire et saine entre les personnes qui viennent , indique Daniel Naud.

La Résidence Saint-Joseph pourrait soutenir les personnes dans le besoin quand aucun service n'est offert pour les aider.

Daniel Naud donne l'exemple d'un jeune qui était confié à la Direction de la Protection de la Jeunesse, qui atteint 18 ans et qui n'est pas encore prêt à voler de ses propres ailes. Ce jeune pourrait y séjourner quelque temps avant d'être en mesure de se trouver un logement et d'en assurer le paiement.

Le Nord-Côtier Dany Farcy a déjà été en situation d'itinérance. Pour lui, la résidence de 14 places répond à un besoin bien présent sur la Côte-Nord, même à une vingtaine de kilomètres de Baie-Comeau.

L'avantage qu'il y a, c'est la paix et la sérénité que t'es capable d'avoir ici, remarque le directeur de la Résidence Saint-Joseph, Dany Farcy . Pour avoir été en hébergement en milieu centre-ville, je n'étais pas à l'aise que le monde me voie. Je n'étais pas à l'aise dans ma situation. Je n'étais pas rendu là dans ma situation. Ça m'aurait pris de l'isolement.

Dany Farcy est photographié dans la cuisine de la maison. Il porte un chandail blanc et une croix autour du cou.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dany Farcy.

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy-Martin

Ce n’est pas normal qu'en 2019, il y ait encore du monde qui dorme dans la rue. S'il le fait par choix, c'est autre chose. Mais si c'est parce qu'il n'a pas le choix, ce n'est pas normal.

Une citation de : Dany Farcy, directeur de la Résidence Saint-Joseph

Pour le moment, l'organisme dispose d'économies qui permettent d'assurer son fonctionnement pour les prochains mois, mais Daniel Naud et Dany Farcy concèdent qu'il faudra aussi bâtir un modèle de financement pour assurer le fonctionnement de ce service à long terme.

D’après le reportage d’Olivier Roy-Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !