•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo ira en Belgique

Un homme ajuste son veston, entouré de plusieurs personnes dans un corridor aux murs blancs.
L'ancien président de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo Photo: Getty Images / Peter Dejong

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI), a été accueilli en Belgique après sa remise en liberté, samedi.

L’homme de 73 ans a été acquitté de crimes contre l’humanité pour les violences qui avaient suivi l'élection en 2010 faisant près de 3000 morts.

M. Gbagbo a une seconde épouse et un fils en Belgique. Il n’était pas possible de confirmer si l’ancien président y était déjà arrivé.

Selon des documents publiés par la commission d’appel de la CPI, Laurent Gbagbo ne pourra pas quitter la Belgique sans l’autorisation du tribunal international; il devra se présenter chaque semaine devant les autorités belges et il ne pourra pas commenter publiquement sa remise en liberté.

L’avocat de l’ancien président a qualifié cette nouvelle de « soulagement » vécu par son client.

Celui qui a été président de la Côte d’Ivoire de 2000 à 2011 a été incarcéré pendant sept ans à La Haye.

Son retour en Côte d’Ivoire semble moins probable puisqu’il y a été condamné à 20 ans de réclusion pour détournement de fonds.

Avec les informations de Reuters, et Associated Press

Justice

International