•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Islamophobie : la mairesse suppléante de Gatineau sera démise de ses fonctions

Une photo corporative de Nathalie Lemieux devant un fond blanc.
Nathalie Lemieux devra être remplacée au conseil municipal de Gatineau à la suite des propos qu'elle a tenus sur la communauté musulmane. Photo: Facebook
Radio-Canada

Les propos de Nathalie Lemieux sur la communauté musulmane lui auront vraisemblablement coûté son poste de mairesse suppléante. En fin de journée vendredi, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a indiqué avoir l'intention de demander au conseil municipal de la remplacer.

La conseillère municipale du district de Touraine a mentionné au quotidien Le Droit que « l'islamophobie n'existe pas » et que la communauté musulmane ne s'intègre pas au reste de la population. Elle a également mentionné que le premier ministre Justin Trudeau tentait « d'inventer un problème ».

Maxime Pedneaud-Jobin a indiqué en point de presse que pour qu'on reste crédible, il faut que nos porte-parole aient une approche nuancée. Elle a des qualités et des compétences, mais pour rester un interlocuteur valable auprès des communautés [...] ça va prendre un porte-parole qui a plus de nuances, a-t-il ajouté, en rappelant qu'il se dissociait des propos de Mme Lemieux.

Il y a un inconfort extrêmement important par rapport à ça. On fait des efforts comme conseil, on fait des efforts comme ville pour rassembler les gens.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

D'autres conseillers municipaux se sont prononcés sur la situation. Daniel Champagne, du district du Versant, a écrit sur Facebook espérer que les propos de sa collègue aient dépassé sa pensée. Je suis d'avis que l'agressivité et les préjugés de certains envers les gens de différentes origines sont avant tout basés sur l'ignorance, a-t-il ajouté.

Jocelyn Blondin, du district du Manoir-des-Trembles-Val-Tétreau, dit pour sa part ne pas avoir décelé d'islamophobie dans son quartier.

La communauté musulmane a été choquée vendredi, après la publication des propos de la conseillère. L'imam du Centre islamique de Gatineau, Ahmed Limame, a qualifié d'offensantes vis-à-vis de la communauté musulmane les déclarations de Mme Lemieux. L'islamophobie, elle existe, on l'a vue. Elle a fait des morts dans notre société, a-t-il poursuivi, en rappelant l'attaque à la mosquée de Québec en janvier 2017.

Nathalie Lemieux a été élue au conseil municipal de la Ville de Gatineau en 2017. Elle est au cœur d'un premier mandat. Selon le site Internet de la Ville de Gatineau, elle possède une formation en gestion des affaires et a œuvré bénévolement pour divers organismes.

Mme Lemieux n'a pas répondu aux demandes d'entrevue de Radio-Canada. Selon le maire, elle devrait prendre la parole publiquement la semaine prochaine.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale