•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fentanyl tue toujours plus en Alberta

Gros plan sur une seringue cassée avec reflet sur un bac rouge.

Les cas de surdoses continuent de progresser en Alberta entre 2017 et 2018, selon les données compilées par la province entre les mois de janvier et novembre.

Photo : The Associated Press / Mary Altaffer

Radio-Canada

Le nombre de morts causées par surdose de fentanyl en Alberta a progressé de 25,7 % entre janvier et novembre 2018 par rapport à la même période en 2017. Cela correspond à 13 par semaine, selon les données récentes publiées par le gouvernement provincial.

Les principales victimes de surdoses sont des hommes âgés de 25 à 34 ans.

Calgary reste la ville la plus touchée, puisqu'on y dénombre près de la moitié des morts de toute la province. Des 582 surdoses mortelles au fentanyl survenues en cours d'année, 271 ont eu lieu dans la métropole albertaine.

Même si le nombre de surdoses mortelles continue de progresser à Calgary, plus de 800 morts ont été évitées en 2018, selon le centre d’injection Sheldon-M. Chumir.

Des boxes d'injection vides dans un centre d'injection supervisée.

Même si les funestes taux liés aux surdoses continuent de progresser, plus de 800 décès ont été évités en 2018, selon le centre d'injection supervisée de Sheldon Chumir, à Calgary.

Photo : The Associated Press / Rick Rycroft

Pour la nouvelle médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, l'ouverture de nouveaux centres d'injection supervisée pourrait contribuer à juguler la crise.

La crise est loin d’être résolue.

Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l'Alberta

La question de la stigmatisation est également importante, souligne-t-elle, dans la mesure où elle peut décourager des personnes qui consomment de la drogue à demander de l'aide.

Moins de surdoses à Edmonton

Un graphique.

Nombre d'individus décédés à la suite d'une surdose liée à la consommation de fentanyl en Alberta, par semaine. Du 1er janvier 2018 au 11 novembre 2018.

Photo : Services de Santé Alberta

Edmonton est la seule ville répertoriée où le nombre de décès a légèrement baissé en 2018, passant de 171 en 2017 à 166 en 2018. Le nord de l’Ontario connaît également une baisse de 29 %.

Le rapport note également une progression importante du nombre de morts par surdoses au carfentanil, une drogue encore plus puissante que le fentanyl.

Sa consommation a conduit à la mort de 149 personnes entre le 1er janvier et le 11 novembre 2018, alors que ce nombre s'élevait à 116 durant la même période en 2017.

Alberta

Santé publique