•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba veut renoncer à son engagement financier pour le traitement des eaux de Winnipeg

L'usine de traitement des eaux usées, dans le sud de Winnipeg

L'usine de traitement des eaux usées, dans le sud de Winnipeg

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement manitobain souhaite revenir sur son engagement de 34 millions de dollars pour aider la Ville de Winnipeg à améliorer son service de traitement des eaux usées. Cette décision intervient dans un contexte où la capitale provinciale doit faire face à des dépenses de plusieurs milliards de dollars pour améliorer son infrastructure de canalisations souterraines.

Selon un nouveau rapport, présenté au comité des finances du conseil municipal de Winnipeg, la province veut que la Ville utilise à d’autres fins les 34,4 millions de dollars octroyés pour l’amélioration du traitement des eaux usées.

Le gouvernement du Manitoba souhaite que ce montant serve désormais au financement d’autres projets déjà approuvés, comme celui du passage inférieur de la rue Waverley et le transport en commun.

Le président du comité des finances du conseil municipal, Scott Gillingham, se montre très préoccupé par cette demande de la province, étant donné que Winnipeg doit assumer des frais de plusieurs milliards de dollars pour améliorer le traitement de ses eaux usées.

Le possible redéploiement des fonds provinciaux, initialement destinés au traitement des eaux usées, pourrait retarder les travaux d’amélioration du centre de contrôle de la pollution des eaux du North End. Ces travaux sur la plus importante des trois stations d’épuration de Winnipeg sont évalués à 1,4 milliard de dollars au total.

Il y a une décennie, la Ville a dépensé 47 millions de dollars pour améliorer l’infrastructure de la station d’épuration du West End. Winnipeg termine aussi la modernisation de la station d’épuration de South End pour un coût total de 336 millions de dollars.

La Ville prévoit de dépenser plusieurs milliards de dollars supplémentaires au cours des prochaines décennies pour améliorer son réseau d’égouts, notamment en séparant les canalisations d’eaux de ruissellement de celles des eaux usées.

En 2003, le gouvernement du Manitoba a ordonné à la Ville de Winnipeg de procéder à des travaux d’amélioration de son système de traitement des eaux usées pour réduire la quantité de nutriments qui se déversent dans la rivière Rouge et dans le lac Winnipeg et qui contribuent à la prolifération d’algues.

La Ville de Winnipeg a jusqu'à la fin du mois d'août 2019 pour élaborer un plan visant à atteindre l'objectif de réduction de 85 % d'ici 2045.

Le même rapport indique aussi que la province est loin d’avoir honoré ses engagements en matière de financement d’infrastructures municipales pour 2018. Jusqu’à présent, le gouvernement progressiste-conservateur n’a versé que 1,4 million de dollars sur les 83,6 millions de dollars promis pour des projets d’immobilisations en 2018.

Manitoba

Finances publiques