•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le caricaturiste franco-manitobain Réal Bérard reçoit l'Ordre du Canada

Un homme souriant, Réal Bérard, serre la main d'un femme souriante, Julie Payette.

Réal Bérard, ici en compagnie de la Gouverneure générale Julie payette, a reçu le 1er février les insignes de l'Ordre du Canada.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'artiste, peintre et caricaturiste franco-manitobain Réal Bérard a reçu l'Ordre du Canada vendredi à Ottawa.

Réal Bérard est caricaturiste au journal La Liberté depuis 1982. c'est le créateur du personnage Cayouche, qui représente son identité canadienne-française, selon l'ami et collègue de l'auteur Bernard Bocquel, pour qui cet honneur est pleinement mérité.

« Il fait partie de ceux qui ont pris leurs responsabilités pour faire une société un peu meilleure », affirme-t-il.

En 1992, Bernard Bocquel publie un recueil des caricatures de Réal Bérard, un ouvrage qu’il dédie à « homme passionné ».

« Il a toujours su ressortir toute la cannayennerie qui jaillissait en lui, ajoute-t-il. Dans le cas de Réal, ce n’est pas juste la caricature. Il met sa vie en images. »

« La notion de cannayèneté, c’est ce qui renvoie à ce qu’il y a de plus authentique dans son âme », précise M. Bocquel, faisant référence aux racines canadiennes-françaises profondes de Réal Bérard.

Bernard Bocquel affirme que les gens qui suivent et connaissent le nouveau récipiendaire de l’Ordre du Canada voient la poésie dans son œuvre générale et dans ses caricatures.

« [Chez Réal], il n’y a pas de fond. Il n’a pas fini de dire ce qu’il a à dire », déclare-t-il.

L’Ordre du Canada est remis par la gouverneure générale du Canada, Julie Payette. C'est l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays.

Créée en 1967, cette distinction reconnaît des réalisations exceptionnelles d'une personne, son dévouement remarquable envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !