•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles accusations de nature sexuelle contre Carlos Desjardins

Carlos Desjardins a été accusé de production, possession et distribution de pornographie juvénile à Québec.

Carlos Desjardins a été accusé de production, possession et distribution de pornographie juvénile à Québec.

Photo : Facebook/Carlos Desjardins officiel

Carlos Desjardins, ce jeune homme très actif sur les réseaux sociaux, aurait fait de nouvelles victimes, pour un total de 18.

La poursuite a déposé vendredi matin 11 nouveaux chefs d'accusation contre l'homme de 21 ans concernant 4 nouvelles plaignantes.

Il aurait agressé sexuellement une jeune femme de 18 ans le printemps dernier à Stoneham, en plus de commettre des voies de fait.

Il a également comparu vendredi sous des accusations de leurre informatique, production de pornographie juvénile, extorsion et communication indécente.

Les plaignantes sont âgées de 13 et 14 ans, et les gestes auraient été commis à Lévis, Stoneham et Stanstead, en Estrie.

Carlos Desjardins avait fait l'objet d'une première vague d'accusations à la fin de l'année 2018 et devait subir vendredi matin son enquête sur remise en liberté.

Son avocate, Me Cathernie Rigali Boivin de l'aide juridique, a demandé le report de cette enquête en raison du dépôt des nouvelles accusations.

Cette audience a été fixée en avril, et la Couronne ne prévoit pas déposer de nouvelles accusations d'ici là.

« Ce que j'avais à l'étude sur mon bureau a été fait », a affirmé la procureure de la poursuite, Me Jennifer Landry.

En plus des dossiers de 17 présumées victimes dans le district judiciaire de Québec, Carlos Desjardins fait face à une accusation de nature sexuelle sur une autre plaignante à Trois-Rivières.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.