•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Témiscaming veut attirer les futurs employés de Rayonier à s'y établir plutôt qu'à North Bay

Un montage place côte à côte les affiches à l'entrée de Témiscaming et de North Bay.

Coûte-t-il plus cher de vivre à Témiscaming, au Québec, ou à North Bay, en Ontario, deux villes séparées par une soixantaine de kilomètres?

Photo : Radio-Canada / Archives

Tanya Neveu
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Coûte-t-il plus cher d'habiter à Témiscaming, au Québec, ou à North Bay, en Ontario, deux villes séparées par une soixantaine de kilomètres? C'est ce qu'a voulu savoir la Ville de Témiscaming en commandant une étude comparative auprès d'une firme comptable.

L'administration municipale et les élus souhaitent prouver aux futurs employés de Rayonier que la vie est moins coûteuse à Témiscaming.

Écoutez, avant de prendre votre décision, vous devez réaliser que c'est beaucoup plus coûteux pour un employé de s'établir à North Bay qu'à Témiscaming.

C'est ce message que souhaite transmettre le maire de Témiscaming, Yves Ouellet, aux futurs employés de l'entreprise forestière.

Des emplois à Témiscaming, des citoyens de Témiscaming

Selon Rayonier, plus de 350 postes seront à pourvoir d'ici 2021.

Actuellement, le complexe de Témiscaming emploie 700 personnes, dont plusieurs ont fait le choix d'habiter à North Bay.

La Ville de Témiscaming a donc demandé une étude comparative pour évaluer le fardeau fiscal d'un résident ontarien et d'un résident québécois.

Les installations de Rayonier Advanced Materials à Témiscaming.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les installations de Rayonier Advanced Materials à Témiscaming.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Plusieurs éléments ont été analysés dont l'immobilier, le taux d'imposition, les taxes, les droits de scolarité, les garderies et les assurances.

Si on regarde les éléments qui sont là-dedans, tu as la RAMQ qui rend l'assurance automobile beaucoup moins coûteuse au Québec qu'en Ontario. Les coûts d'électricité en Ontario sont trois fois plus chers qu'au Québec, explique Yves Ouellet.

Ménage type et économie

Le scénario du ménage type a été étudié : un couple, deux enfants, deux voitures et une maison de valeur moyenne dont le revenu familial annuel est de 100 000 $.

Dans ce cas, sur une base annuelle, vivre à Témiscaming coûterait près de 20 000 $ moins cher qu'à North Bay.

Le centre-ville de North Bay en soirée en hiver.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

PHARA a annoncé qu’elle entendait désormais se consacrer aux services de soins à domicile et au logement.

Photo : Radio-Canada / Éric Boutilier

Le directeur du développement économique à la Ville de Témiscaming, François Harrison, croit que le bilinguisme peut aussi attirer des gens à s'établir dans le sud du Témiscamingue.

Ce qui est intéressant à Témiscaming, c'est la capacité de recevoir les gens en anglais et de donner les services en anglais, renchérit-il.

L'étude sera rendue publique dans quelques semaines.

La Ville souhaite en remettre une copie à tous les futurs employés de Rayonier en affirmant que l'entreprise est ouverte à l'idée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !