•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première course de patin extrême à Percé

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un patineur s'élance sur la piste glacée.

Un patineur en pleine action sur la piste glacée de la Course Xpress de Percé.

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Radio-Canada

Plus de 70 patineurs amateurs et professionnels du Québec et du Nouveau-Brunswick participeront dès jeudi soir à la Course Xpress de Percé, la première du genre devant le célèbre rocher.

La compétition gaspésienne a été ajoutée au calendrier des courses « Ice Cross Downhill » de la Fédération internationale ATSX, si bien que le gagnant de la course de Percé obtiendra un laissez-passer pour le prochain « Red Bull Crashed Ice » qui se tient à Boston.

Un patineur saute sur la piste. Il est dans les airs.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un patineur s'exécute sur la piste glacée à Percé.

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

La mer et le Rocher Percé séduisent les compétiteurs. C'est magnifique, de toute beauté! C'est l'un des plus beaux décors que j'ai jamais vu pour une course et j'ai fait des courses partout, en Russie, en Finlande, en Suisse, en Suède, en France. Alors c'est merveilleux, s’emballe Bruno Richard, patineur professionnel de Dieppe.

Bruno RichardAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bruno Richard sur le site de la Course Xpress de Percé

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

C'est Jerry Sheehan, lui-même amateur de patinage extrême, qui a organisé cette course derrière l'hôtel de ville où il est conseiller municipal.

Son objectif était de démontrer que Percé est aussi vivante l'hiver en attirant des compétiteurs d'un peu partout au Québec et aussi du Nouveau-Brunswick, d'où proviennent le quart des participants.

Percé a beaucoup de potentiel en hiver. On a les montagnes, j'ai la neige, j'ai une vue magnifique.

Jerry Sheehan, président du comité organisateur de la Course Xpress de Percé
Jerry SheehanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jerry Sheehan, sur le site de la Course Xpress de Percé

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Avec un circuit de 300 mètres, dont le niveau de difficulté est loin de se comparer aux parcours sur le circuit international, des patineurs locaux pourraient créer la surprise, selon Bruno Richard.

Si on prend un Red Bull Crashed Ice à Québec, on donne un 10 sur 10 au niveau technique. Ici, on parle environ d'un niveau de deux, compare-t-il. C'est quand même relativement plat, c'est quand même assez facile, à part un saut qui peut être dangereux.

Des patineurs sont sur la piste glacée de Percé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des patineurs essayent le parcours de la Course Xpress de Percé.

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Mais la compétition n’est pas facile pour autant, prévient Jerry Sheehan. Ce n'est pas parce que tu es bon au hockey sur une glace plate que tu vas être nécessairement bon sur un circuit de Crashed Ice, prévient-il. Par contre, les skieurs ont un léger avantage. Ils sont habitués avec le côté gravité.

La grande finale aura lieu samedi à 14h00.

Avec les informations de Martin Toulgoat

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !