•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Canadiens de tous les horizons au Hackathon 2019 de Radio-Canada

Une image sur laquelle on peut lire que le Hackathon 2019 de CBC/Radio-Canada doit se tenir du 1er au 3 février. La photo d'une jeune femme et d'un jeune homme sont superposés en semi-transparence dans la partie gauche.

Le concours de présentation des prototypes et la cérémonie d’annonce des gagnants seront diffusés en direct sur la page Facebook de Radio-Canada Techno, le 3 février.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le troisième Hackathon de Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) se tient cette fin de semaine. Programmeurs, designers, experts de l'informatique et étudiants convergent pour l'occasion à Montréal et à Toronto virtuellement ou en personne. Cette année, CBC se joint à l'événement initié par le RC Lab (Nouvelle fenêtre) – le laboratoire numérique de Radio-Canada – pour un marathon de programmation sur le thème de la personnalisation.

La personnalisation consiste à offrir un contenu adapté aux goûts et aux besoins de chaque internaute. Des plateformes comme Netflix, qui ajuste les listes de films suggérés aux utilisateurs en fonction de ce qu'ils ont l'habitude de regarder, en sont un exemple.

Le président du jury et directeur général des Médias numériques à Radio-Canada, Maxime St-Pierre, est particulièrement enthousiaste à l’idée d’examiner les prototypes qui seront présentés au cours de la fin de semaine. Selon lui, la personnalisation des outils numériques de Radio-Canada pour les utilisateurs est une voie qui intéresse grandement le diffuseur public.

« On cherche beaucoup à susciter de l’engagement sur nos plateformes numériques, explique M. St-Pierre. On veut de l’engagement, une meilleure découvrabilité des contenus et de la pertinence. Notre objectif, en trame de fond, c’est toujours d’être pertinent avec les auditoires. »

Radio-Canada espère que des outils qui s’adaptent à chaque utilisateur lui permettront de se rapprocher encore davantage des citoyens.

« Ce qu’on voit dans les études qu’on lit, c’est que les gens se sentent beaucoup plus près des plateformes, des produits ou des marques quand ils ont une expérience personnalisée, souligne M. St-Pierre. En numérique, avec tout ce qui se fait sur le marché avec les compagnies technologiques comme Netflix, Spotify et Amazon, on n’a pas le choix. »

Nous, on veut défier le statu quo à l’interne pour voir comment on peut confronter nos idées à celles des participants.

Maxime St-Pierre, directeur général des Médias numériques à Radio-Canada et président du jury du Hackathon 2019 de CBC/Radio-Canada

Objectif : surprise

Dans cette optique, M. St-Pierre espère que les participants auront des idées inédites pour aider le diffuseur public à atteindre le plus de personnes possible.

« Je cherche toujours à me faire surprendre, affirme Maxime St-Pierre. Quelqu’un qui me surprend, c’est quelqu’un qui a un prototype pertinent, qui amène de la valeur à ce qu’on fait déjà, et qui est capable de bien le vulgariser. »

Les créateurs des meilleurs prototypes repartiront avec des bourses en argent et des prix. Certains d’entre eux pourraient aussi être approchés par Radio-Canada pour donner vie à leur idée.

Le plaisir avant tout

Mais Maxime St-Pierre souhaite surtout que les gens fassent aller leur créativité et qu’ils s’amusent pendant le marathon de programmation.

« Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise approche. L’important, c’est de se donner ce terrain de jeu là pour laisser tout le monde s’exprimer. »

Le Hackathon 2019 de CBC/Radio-Canada se tient du 1er au 3 février. Le concours de présentation des prototypes (Nouvelle fenêtre) et la cérémonie d’annonce des gagnants (Nouvelle fenêtre) seront diffusés en direct sur la page Facebook de Radio-Canada Techno le 3 février.

Informatique

Techno