•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmentation du budget pour la police de Thunder Bay

Une femme policière dans un point de presse.

La chef de police Sylvie Hauth.

Photo : CBC

Radio-Canada

Le conseil municipal de Thunder Bay a approuvé à l'unanimité l'ajout d'un million de dollars au budget du Service de police de Thunder Bay (SPTB) pour que le corps policier puisse commencer la mise en œuvre des recommandations du Bureau du directeur indépendant de l'examen de la police.

Dans son rapport publié en décembre, le directeur indépendant de l’examen de la police, Gerry McNeilly, avait dénoncé le manque de ressources au SPTB, en plus du racisme systémique.

La chef de police, Sylvie Hauth avait demandé une augmentation ponctuelle du budget plus tôt ce mois-ci, notamment pour embaucher plus d’agents et créer une unité des crimes majeurs.

Les élus avaient alors choisi de repousser la décision à la dernière rencontre sur le budget de la Ville, le 30 janvier.

Des personnes assises dans une salle de réunions.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La réunion spéciale du conseil municipal sur le budget a duré huit heures.

Photo : CBC/Matt Prokopchuk

Mercredi soir, les 12 conseillers présents ont voté en faveur de l’augmentation. Le maire Bill Mauro était absent.

Le conseiller Andrew Foulds a déclaré que ce financement permettra à la police de mieux faire son travail et de commencer la transformation que nous voulons vraiment.

L’augmentation du budget de la police avait reçu l’appui de chefs autochtones, dont Alvin Fiddler, le grand chef de la Nation Nishnawbe Aski.

Dans une lettre envoyée le 21 janvier, M. Fiddler a écrit que la chef [de police] Hauth ne doit pas échouer dès le départ en raison d’un conseil qui n’a pas la volonté de donner suite à la demande raisonnable qu’elle a formulée.

Les citoyens, les agents et ceux éprouvés par les erreurs passées de [la police de Thunder Bay] méritent des changements fondamentaux.

Alvin Fiddler, grand chef de la Nation Nishnawbe Aski

Une partie de l’augmentation du budget de la police, soit 249 000 $, proviendra des réserves de la ville. Le reste sera financé par les impôts fonciers.

Les citoyens pourront présenter le 4 février des députations concernant le budget de la Ville, qui comprend des compressions de plus de 2 millions de dollars, notamment l'élimination de certains postes vacants et la réduction des heures d’ouverture de certaines installations municipales.

Le vote final sur le budget aura lieu le 11 février.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !