•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jouer dans la rue pourrait devenir légal à Gatineau

Des enfants jouent au hockey dans la rue, en hiver.

Le projet pilote pourrait être lancé en septembre prochain à Gatineau. (Archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

Après environ un an de discussions sur la question, la commission Gatineau, Ville en santé a recommandé, jeudi, la mise sur pied d'un projet pilote qui permettra de jouer légalement dans les rues de la ville, et ce dès l'automne prochain.

Quatre secteurs seront identifiés en fonction de critères établis par le Code de la route et le ministère des Transports. Les rues devront notamment être locales, avec une limite de vitesse de 40 km/h, et ne pourront pas être situées devant un parc ou une école.

Les citoyens et les associations de quartier pourront aussi soumettre des propositions, jusqu'à concurrence de 50 rues pour tout le territoire.

La présidente de la commission et conseillère du district de Limbour, Renée Amyot, admet que le dossier présentait tout un défi.

On ne peut pas faire la promotion de quelque chose qui est interdit. C'est la base. Et on veut faire la promotion de saines habitudes de vie.

Renée Amyot, présidente de la commission et conseillère du district de Limbour

On s'assure d'avoir des rues sur l'ensemble du territoire. On évalue en fonction des critères : la sécurité, y a-t-il eu des accidents? L'acceptabilité sociale est-elle au rendez-vous? explique la conseillère.

Le projet pilote, qui doit encore être approuvé par le conseil municipal, pourrait être lancé en septembre prochain. Gatineau deviendrait ainsi la première grande ville au Québec à légaliser le jeu libre dans la rue.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale