•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google supprime à son tour une application de collecte de données

Le logo de la compagnie Google apparaît sur l'écran d'un téléphone intelligent.
Google avait accès à des données sur des applications installées sur les téléphones, une pratique interdite sur l'App Store. Photo: AFP/Getty Images / Leon Neal
Radio-Canada

Après Facebook, c'est au tour de Google de supprimer une application de collecte de données contournant les règles de l'App Store d'Apple pour recevoir de grandes quantités d'informations en provenance des téléphones des utilisateurs.

L’application de Google, appelée Screenwise Meter, offrait des cartes-cadeaux aux utilisateurs en échange d’un accès privilégié à leurs données. Les personnes intéressées pouvaient installer l’application, qui fonctionne comme un réseau privé virtuel (VPN), c’est-à-dire qu’il fait passer toutes les communications Internet du téléphone par les serveurs de Google.

Cela signifie que Google avait potentiellement accès au texte, aux photos, aux vidéos et à toute donnée reçue ou envoyée par n’importe quelle application présente sur les téléphones des utilisateurs.

Lorsque l’application a été lancée, les utilisateurs devaient avoir au moins 13 ans pour se servir de Screenwise Meter, mais cette limite a depuis été établie à 18 ans et plus, rapporte TechCrunch. Les mineurs d’au moins 13 ans peuvent toutefois toujours avoir accès au service en tant qu’utilisateur secondaire si l’utilisateur principal a au moins 18 ans.

Une zone grise

De tels services de récolte de données sont interdits sur l’App Store, mais à l’instar de Facebook, Google a profité d’une zone grise pour contourner les règles d’Apple. Le géant de la recherche en ligne proposait d’installer Screenwise Meter en utilisant un certificat de concepteur d’entreprise, une fonctionnalité des téléphones d’Apple qui permet aux entreprises de mettre en ligne des applications destinées à leurs employés sans passer par l’App Store.

Contacté par TechCrunch, Google a indiqué que son application n’aurait jamais dû se servir du certificat de concepteur d’entreprise et qu’il s’agissait donc d’une erreur. Google a retiré Screenwise Meter d’iOS.

Une application de Facebook utilisant le même stratagème a été bannie par Apple mercredi et le certificat de concepteur d’entreprise de Facebook a été révoqué du même souffle. Cela signifie que toutes les applications internes du réseau social sur iOS ont cessé de fonctionner.

Pour le moment, rien n’indique que le certificat de Google subira le même sort, l’entreprise ayant retiré son application avant qu’Apple réagisse.

Avec les informations de TechCrunch

Téléphones intelligents

Techno