•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des barrières métalliques pour sécuriser l’A-50?

Un camion passe derrière une barrière métallique en bordure d'une route.

Le ministère des Transports du Québec étudie la mise en place de barrières métalliques pour sécuriser l'A-50 (archives).

Photo : Radio-Canada / Chris Ensing/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) étudie la possibilité de mettre en place des clôtures métalliques dans les secteurs de l'autoroute 50 que le nouveau gouvernement s'est engagé à sécuriser, a affirmé jeudi le ministre responsable de la région de l'Outaouais, Mathieu Lacombe.

En entrevue à l’émission Les matins d’ici, le député de Papineau a expliqué qu’il s’agit du modèle dont il parlait lorsqu’il évoquait des « solutions originales » pour améliorer la sécurité routière sur cet axe.

C’est la solution dont on a parlé avec le MTQ régional en Outaouais quand je suis arrivé et c’est ce qui est étudié depuis notre élection, a-t-il dit.

Selon le ministre Lacombe, cette solution pourrait être implantée plus rapidement que des murets de béton et, surtout, à coût moindre.

L’échéancier était aussi un enjeu, selon lui : [les murets de béton] c’est quelque chose qui semblait assez long à réaliser. Or, dans le cas des clôtures métalliques, on nous dit que ça peut être fait rapidement.

La photo prise d'un viaduc montre les deux directions de l'autoroute (est et ouest) et les bretelles de sortie et d'accès.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'autoroute 50 à la hauteur de Thurso, en Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Au Québec, on est moins habitués de voir cette infrastructure-là sur nos routes, mais on nous dit que ça peut être fait rapidement.

Une citation de : Mathieu Lacombe, ministre responsable de l'Outaouais

D'ailleurs [le ministre des Transports François] Bonnardel aimerait, et j’aimerais aussi que ça puisse être fait d’ici l’été, a affirmé l'élu.

Le ministre assure que les employés régionaux du MTQ ont évalué les enjeux liés à cette infrastructure, notamment le déneigement. C’est évidemment une des questions qu’on se pose parce que c’est vrai que pour les opérations de déneigement il doit y avoir un enjeu, a-t-il souligné.

Élargissement du tronçon Gatineau-L'Ange-Gardien

Par ailleurs, le ministre Bonnardel a annoncé jeudi avoir mis en place une équipe à la Direction générale de l'Outaouais du ministère des Transports en vue des travaux d'amélioration sur le tronçon de l'autoroute 50 entre Gatineau et L'Ange-Gardien.

La préparation du projet d'élargissement de l'autoroute 50 sur le tronçon [...] d'environ 7 km par direction est en cours depuis plusieurs mois, puisque ce tronçon est priorisé pour des raisons de sécurité, peut-on lire dans un communiqué transmis jeudi.

Le ministère a signalé avoir déjà attribué les premiers contrats et que d'autres le seront très prochainement.

Le contrat de conception préliminaire du second tronçon prioritaire de l'A-50, soit 23 km entre Lachute et Mirabel, sera pour sa part octroyé prochainement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !