•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La série noire se poursuit à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout

Bateau amarré au port glacé.
L'Apollo n'est pas prêt à prendre la relève le 1er février, comme prévu au départ par la STQ. Photo: Radio-Canada
Joane Bérubé
Michel-Félix Tremblay

Les services de traversiers seront à nouveau perturbés au cours des prochains jours entre Matane et la Côte-Nord. L'Apollo, qui doit assurer le service de traversier au cours des prochains mois, doit encore subir des tests en mer avant de prendre la relève.

D'ici le 3 février, un nouveau navire, le CTMA Voyageur, prendra le relais, mais les piétons ne seront pas autorisés à monter à bord.

La Société des traversiers du Québec (STQ) mettra en place un service aérien entre les aéroports de Mont-Joli, de Baie-Comeau et de Sept-Îles, comme ce fut le cas durant la période des fêtes.

Il n’y aura pas de service de navette entre Matane et Mont-Joli, mais les tarifs seront les mêmes que pour une traversée en bateau.

Vendredi et samedi prochains, le service aérien effectuera les liaisons suivantes :

  • Départ de Mont-Joli vers Sept-Îles : 9 h;
  • Départ de Sept-Îles vers Mont-Joli : 11 h;
  • Départ de Mont-Joli vers Baie-Comeau : 15 h;
  • Départ de Baie-Comeau vers Mont-Joli : 16 h 30.

La Société des traversiers invite les gens à se rendre à l’aéroport 45 minutes avant le départ.

Des travailleurs sur une piste autour d'un avion.L'avion qui a fait la navette entre Mont-Joli, Baie-Comeau et Sept-Îles durant l'arrêt de service de la traverse entre Matane et la Côte-Nord. Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

La CTMA dit non

Ce nouveau rebondissement arrive après que la Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA) des Îles-de-la-Madeleine eut refusé de prolonger le séjour du traversier Vacancier entre Matane, Baie-Comeau et Godbout.

Samedi dernier, la Société des traversiers avait demandé à l’entreprise des Îles-de-la-Madeleine de lui louer le navire au-delà du 31 janvier, le temps que l'Apollo soit prêt à naviguer.

La CTMA n’a visiblement pas accédé à cette demande. Dans un communiqué, l’entreprise indique qu’elle rapatriera son navire dès vendredi, comme prévu au départ, pour l'affecter à la liaison Souris-Cap-aux-Meules samedi.

Comme c'est le cas depuis 10 ans, le Vacancier doit remplacer le Madeleine, qui n'est pas adapté pour naviguer dans les glaces.

Le directeur général de la CTMA, Emmanuel Aucoin, rappelle que le service hivernal de traversier est un lien essentiel pour les Madelinots.

Des véhicules embarquent sur le navire CTMA Vacancier, amarré au quai de Matane.Après trois semaines d'arrêt, le service de traversier entre Matane et la Côte-Nord a été offert en janvier par le CTMA Vacancier. Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Les 1er et 2 février, le CTMA Voyageur effectuera des traversées seulement pour le transport lourd et les voitures. Exceptionnellement, deux traversées par jour sont prévues vendredi entre les deux rives, et ce, toujours au départ et en direction de Godbout, sur la Côte-Nord.

La Société des traversiers recommande fortement à ses usagers de réserver.

Incertitudes

Impossible toutefois de dire à quel moment l'Apollo entrera en service.

La STQ dit ne pas pouvoir commenter pour l'instant. L'Apollo est arrivé à Matane lundi, mais il doit subir des tests au cours des prochains jours.

Les débarcadères de Baie-Comeau et de Godbout doivent aussi subir des travaux d’ajustement pour permettre au traversier qui remplace le F.-A.-Gauthier d’accoster.

Quant au traversier officiel, le F.-A.-Gauhier, son état et la durée de son absence devraient être connus au cours des prochains jours. Il est présentement en cale sèche pour des problèmes de propulsion.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports