•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lab-École : l’école Stadacona deviendra « une grande maison »

Maquette d'un projet de Lab-École

Maquette d'un projet de Lab-École

Photo : Radio-Canada / Pascale Lacombe

Marie Maude Pontbriand

Une école ouverte sur l'extérieur et sur la communauté. Des balcons, un potager sur le toit, un gymnase avec des fenêtres et des classes réinventées. C'est ce à quoi pourrait ressembler le nouvel environnement des quelque 350 élèves qui fréquenteront l'école Stadacona en 2021.

Après plusieurs mois de réflexion, le comité qui pilote le projet de Lab-École de Québec présentait mercredi soir sa vision pour l’école Stadacona.

L’équipe de l’unique Lab-École de la région veut faire de l’établissement « une grande maison » dans laquelle les enfants trouveront un « environnement doux et rassurant ».

Située dans un quartier défavorisé, l’école deviendra un lieu inclusif empreint de bienveillance.

Ce n’est pas seulement les 350 élèves inscrits de la maternelle quatre ans jusqu'à la sixième année qui pourront profiter des installations. Le but est d’en faire une école ouverte sur le quartier en permettant aux citoyens d’utiliser les installations comme le gymnase, le potager, la serre, la cuisine, la bibliothèque et les ateliers d’arts.

Concrètement, le comité n’a pas encore déterminé si le vieux bâtiment sera rénové et agrandi ou s’il sera démoli pour faire place à un nouvel édifice.

La cour d'école

Chose certaine, la cour d’école sera complètement repensée. Elle permettra de donner des cours à l’extérieur beau temps, mauvais temps.

« Au Québec, il n'y a aucune école primaire qui a un abri extérieur. Quand il pleut ou il fait soleil, on n’a pas d'ombre ou on doit entrer à l'intérieur parce qu'il pleut. On a va changer tout ça ! », affirme Pierre Lavoie, l'un des instigateurs du projet Lab-École avec Ricardo Larrivée et Pierre Thibault.

Pierre Lavoie lors de la présentation du projet Lab-École Stadacona à Québec, le 30 janvier 2019Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pierre Lavoie lors de la présentation du projet Lab-École Stadacona à Québec

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Des espaces de collaboration interniveaux et un lieu de rassemblement seront aussi aménagés. L’extérieur sera également plus accessible grâce à la construction de balcons dans les classes et d’un toit potager.

D’ici juillet, le comité du Lab-École de Québec se consacrera à la conception du projet. Ensuite, les plans et devis seront élaborés pendant une dizaine de mois avant de passer à la construction.

L’école Stadacona devrait recevoir ses premiers élèves au mois d’août 2021.

Qui pourra s’y inscrire?

Quelques dizaines de citoyens ont participé à l’assemblée de cuisine organisée pour présenter le projet. Plusieurs parents ont fait connaître leurs inquiétudes et frustrations quant à la possibilité ou non pour leur enfant de fréquenter l'établissement.

« C'est vraiment les enfants du bassin, les enfants qui habitent tout près de l'école » qui pourront s'y inscrire, précise la directrice du Lab-école Stadacona, Chantal Poirier. C’est la commission scolaire qui déterminera plus précisément les limites du territoire.

Le projet de Lab-École n’est pas encore terminé, mais déjà, Pierre Thibault, se tourne vers l’avenir des centaines d’autres écoles qui ne font pas partie du projet. Il promet de continuer, en tant que citoyen influenceur et parent, à travailler pour que le gouvernement continue d’investir davantage en éducation.

Québec

Éducation