•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« J’espère qu'il trouvera la paix », déclare le père d’une victime de la tragédie des Broncos

Jaskirat Singh Sidhu dans une voiture, sa main posée sur son front, les yeux fermés.

Jaskirat Singh Sidhu est de retour dans un véhicule après la deuxième journée d'audiences de détermination de sa peine.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Lyle Brons, le père d'une des victimes du grave accident d'autocar des Broncos de Humboldt, en Saskatchewan, espère que le chauffeur du camion « trouvera la paix un jour » et qu'il fera quelque chose de bien de sa vie après avoir purgé sa peine.

« Ce n’est pas un tueur en série. Il n’est pas sorti ce jour-là dans l’intention de tuer des gens », a dit Lyle Brons, qui a perdu sa fille dans l’accident. Dayna Brons, la thérapeute en sport de l’équipe de hockey, était la seule femme à bord de l'autocar.

Elle a succombé à de graves blessures à la tête quelques jours après l’accident, qui a fait 16 morts et 13 blessés parmi l’équipe de hockey junior.

Lyle Brons venait de participer à la troisième journée d’audience sur la détermination de la peine de Jaskirat Singh Sidhu, le chauffeur du semi-remorque qui a plaidé coupable à 29 chefs d’accusation dans cette affaire.

En marge de l’audience, il a indiqué qu’il serait prêt à entendre Jaskirat Singh Sidhu, si ce dernier « avait quelque chose à dire » aux familles des victimes.

Durant l’audience, Jaskirat Singh Sidhu, la tête baissée, a écouté les témoignages émouvants des familles des victimes de la tragédie. Derrière lui, des proches venus le soutenir écoutaient attentivement, eux aussi, la tête baissée.

Des hommes et des femmes marchent en groupe pour se rendre à la salle d'audience pour la détermination de la peine de Jaskirat Singh Sidhu.

Les proches de Jaskirat Singh Sidhu à leur arrivée centre Kerry-Vickar de Melfort mercredi pour assister aux audiences.

Photo : Radio-Canada

Après l’audience, Jaskirat Singh Sidhu a essuyé ses larmes dans une voiture qui le ramenait à sa destination.

« J’espère qu’après avoir purgé sa peine il fera quelque chose de bien avec sa vie pour rendre la vie des autres meilleure », a dit Lyle Brons.

Les audiences sur la détermination de la peine se poursuivent jeudi matin, mais toutes les déclarations de victimes ont déjà été entendues.

Saskatchewan

Accident de la route