•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De plus en plus d'élèves vont en vacances pendant les classes

Un couple et ses deux garçons debout dans un sentier

La famille de Rachel Laurendeau au Mexique

Photo : Rachel Laurendeau

Laïssa Pamou

Au Manitoba, le nombre d'élèves qui partent en vacances avec leurs parents pendant la période scolaire augmente, affirme le directeur de l'École Christine-Lespérance à Winnipeg.

Selon Rémi Lemoine, 30 élèves en moyenne s’absentent de son établissement chaque année pour un voyage en dehors du Canada.

Ainsi, Rachel Laurendeau et Colin Szewaga ont pris des congés au Mexique et en Jamaïque avec leurs deux enfants scolarisés en décembre et en janvier.

D’après Mme Laurendeau, qui est également agente de voyages, plusieurs facteurs expliquent la décision des familles : « Les parents n’ont pas toujours le privilège d’être libres durant les vacances scolaires. Ils doivent souvent s’arrimer à la règle de séniorité dans leur entreprise qui donne la priorité à l’ancienneté ».

De plus, elle précise que les coûts des voyages pendant les vacances scolaires sont élevés.

Pour le voyage qu’on a fait en Jamaïque au mois de décembre, si on essayait de le faire à la pause de printemps [...] ça nous aurait coûté 3000 $ de plus. Or, notre famille ne peut pas se le permettre.

Rachel Laurendeau, agente de voyages

Pour ce qui est des destinations, l’agente de voyages souligne que les pays chauds sont privilégiés par les familles.

Les parents décident

Pour amener ses enfants en vacances, Rachel Laurendeau n’a pas eu besoin de remplir un formulaire. Dans les écoles de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM), on n'exige pas de procédure particulière. La DSFM encourage les parents à communiquer avec les enseignants et l’administration pour des absences pour établir un plan de suivi des cours.

Dès qu’un parent envisage que l'enfant sera retiré pendant la période scolaire, peu importe la durée des vacances, il devrait communiquer ça à l’école pour qu’un plan soit établi.

Louise Legal-Perrin, directrice de la programmation à la DSFM

Selon la directrice de la programmation de la DSFM, Louise Legal-Perrin, selon l’âge et le niveau scolaire des enfants, s’absenter pendant la période scolaire pour les vacances peut avoir des conséquences sur l'apprentissage.

Pour les élèves du primaire, dit-elle, le rattrapage se fait plus rapidement et nécessite moins d’efforts, aussi bien de la part des enseignants que des élèves.

Par contre, pour les élèves du secondaire qui suivent des cours intensifs, l’organisation peut être plus importante.

Un couple et deux petits garçons observant un rituel mexicain 

Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La famille de Rachel Laurendeau au Mexique

Photo : Rachel Laurendeau

Comme le voyage représente une occasion d’exploration et d’apprentissage pour les jeunes, le travail de rattrapage peut être directement lié à ce que l’élève a découvert pendant son séjour hors du pays, conclut Mme Legal-Perrin.

Manitoba

Voyage