•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Microsoft investit 1,2 million $ à Québec

Un immeuble au logo de Microsoft

Un immeuble au logo de Microsoft

Photo : Reuters / Mike Blake

Jean-François Nadeau

Le géant mondial de l'informatique Microsoft a conclu une entente avec l'incubateur accélérateur technologique de Québec, le CAMP. L'objectif est de permettre l'émergence de dix jeunes entreprises de la capitale au cours de la prochaine année.

Le partenariat va permettre aux dix startups choisies d'obtenir de la part de Microsoft un accompagnement de 120 000 $, de l'équipement à la fine pointe de la technologie et de la formation.

Mais le plus important, pour le maire de Québec, c'est l'accès au réseau de distribution de la multinationale fondée par Bill Gates.

« En technologie de l'information, il faut exporter. Les entreprises auront à leur disponibilité tout le réseau mondial de Microsoft. C'est majeur. Il vont avoir accès au département des ventes de Microsoft dans 120 pays. Ils vont les mettre en contact avec des acheteurs potentiels », affirme Régis Labeaume.

L'entente vise des entreprises dans trois domaines : la réalité mixte (virtuelle et augmentée), la cybersécurité et les chaînes de blocs.

« C'est important de dire qu'on ne s'en va pas dans la crypto monnaie. Il y a beaucoup d'autres applications reliées au blockchain, que ce soit les services en sécurité ou au niveau de l'assurance », explique le pdg de Québec International, Carl Viel.

Retombée des missions à l'étranger

Souvent critiqué pour ses voyages à l'étranger, Régis Labeaume n'a pas manqué de rappeler que le partenariat était le fruit de missions économiques en Californie et à New York.

« On est rendus forts, on est sur la map. S'ils viennent ici, c'est parce qu'ils savent qu'ils peuvent faire de l'argent aussi. Le président de Microsoft Canada s'est déplacé. C'est un signe de la valeur de ce qu'on a ici », affirme le maire.

Les critères de sélection des entreprises seront dévoilés dans les prochains jours.

Le processus de sélection pourrait prendre quelques mois.

L'entente entre le CAMP et Microsoft est d'une durée d'un an. Régis Labeaume se dit convaincu que l'entente sera ensuite renouvelée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Économie