•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ils aident les sans-abri par -30 degrés

Mark Stewart, en vêtements d'hiver avec une main posée sur un sac plein de vêtements.
Mark Stewart avec un sac de vêtements chauds qu'il distribuera à des personnes dans le besoin. Photo: Radio-Canada / Ahmar Khan
Radio-Canada

Lorsque le mercure plonge bien en deçà de -30 degrés Celsius, la plupart de Winnipégois restent chez eux. Cependant, quelques intrépides sillonnent les rues de la ville à la recherche des laissés pour compte des rues gelées.

« Les personnes vulnérables de notre communauté n’ont pas toujours un endroit sécuritaire où aller. On veut donc être sûr d’être disponible », note le directeur du refuge d’urgence de l’Armée du Salut, Mark Stewart.

Lorsqu’il fait plus froid que -10 degrés Celsius, il prend le volant du véhicule d’intervention de temps extrême et cherche des personnes sans abri pour leur offrir une occasion d’échapper au froid.

Le véhicule est une ancienne ambulance offerte par l'Armée du Salut de Thunder Bay il y a trois ans. Lors de ces nuits glaciales, il circule de 23 h à 4 h. Plusieurs autres organismes de charité de Winnipeg ont des véhicules de ce genre.

Alors qu’en hiver les refuges de Winnipeg sont souvent pleins à craquer, l’Armée du Salut a une politique qui empêche l’organisme de refuser l’entrée à une personne cherchant un abri. Toutefois, tout le monde n'est pas en mesure de se rendre jusqu'à ses portes.

C’était le cas de Kylie, une femme sans abri que M. Stewart a aperçue de son véhicule, lundi soir, lors de sa tournée. Avec un indice de refroidissement éolien frôlant -50 degrés, une température qui peut causer des engelures en moins de 5 minutes, elle s’était réfugiée dans un abribus.

Kylie marchait vers le refuge de Main Street Project lorsqu’elle a eu trop froid aux pieds pour continuer, car elle n’avait pas de bottes d’hiver.

« Je gelais dehors, il fait tellement froid. Il me fallait un endroit où dormir », dit-elle.

Mark Stewart a enveloppé Kylie dans plusieurs couvertures et l’a placée dans le véhicule. Vingt minutes plus tard, elle était au chaud dans le lit d’un abri.

Refus de service

Certains refusent toutefois l'intervention de M. Stewart. Vendredi dernier, 43 « personnes vulnérables » ont refusé son aide.

« On essaie de créer des relations avec des personnes qui ne veulent pas de ce service pour toutes sortes de raisons, comme leur santé mentale ou encore des mauvaises expériences dans le système », dit-il.

Il ajoute que les personnes qui cherchent à contribuer au programme de temps froid de l’Armée du Salut peuvent faire don de manteaux, de gants et d’autres vêtements chauds.

Un réchauffement à l’horizon

Dans la nuit de mercredi et la journée de jeudi, le ciel deviendra nuageux, et les températures commenceront doucement à se réchauffer, de l’ouest vers l’est. Dans le nord, les températures polaires persisteront au moins au cours du week-end.

Dans le sud, les températures ce week-end devraient se rapprocher de la normale, soit une température maximale de -11  et un minimum de -21 degrés Celsius.

Manitoba

Engagement communautaire