•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les consultations publiques de Gazoduq débutent le 15 février

Une carte du Québec avec un tracé pour un futur oléoduc.

Le corridor proposé est de 750 km et passerait par le lac Saint-Jean et Saguenay.

Photo : Gazoduq

Emily Blais

C'est le 15 février prochain que les représentants de Gazoduq débuteront une série de consultations publiques en Abitibi-Témiscamingue.

Le projet de Gazoduq est de construire une conduite souterraine d'environ 750 kilomètres entre le nord-est de l'Ontario et le Saguenay.

La conduite permettra de transporter du gaz naturel vers le futur complexe de liquéfaction d'Énergie Saguenay.

Du 15 au 19 février, la population sera invitée à se déplacer à Val-d'Or, Amos, Rouyn-Noranda, La Sarre et Senneterre.

Le chef des relations avec la communauté chez Gazoduq, Frédéric Lepage, explique que les citoyens de la région pourront commenter le corridor à l'étude dont la largeur varie entre 30 et 60 kilomètres. Sur place, il y aura différentes stations où on expliquera les différentes étapes du projet, les éléments liés à l'étude d'impact environnemental notamment, à la construction, au gazoduc lui-même et puis au gaz naturel, précise-t-il.

D'autres consultations seront organisées lorsque le tracé sera déterminé.

Dates et lieux des consultations

  • Val-d’Or, 15 février de 16h à 21h, Le Forestel
  • Val-d’Or, 16 février de 9h à 12h, Le Forestel
  • Amos, 16 février de 15h à 19h, Complexe hôtelier Amosphère
  • Rouyn-Noranda, 17 février de 13h à 17h, Centre des congrès Le Noranda
  • Rouyn-Noranda, 18 février de 9h à 12h, Centre des congrès Le Noranda
  • La Sarre, 18 février de 15h à 21h, Club de l’Âge d’Or du Centre Saint-André
  • Senneterre, 19 février de 15h à 21h, Salle des Chevaliers de Colomb

Abitibi–Témiscamingue

Société