•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus facile de circuler à vélo l'hiver à Gatineau?

Un cycliste s'adonne au vélo d'hiver en milieu urbain

Un cycliste s'adonne au vélo d'hiver en milieu urbain.

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

La Commission sur le transport, les déplacements durables et la sécurité de la Ville de Gatineau a présenté, mardi soir, son plan pour le déneigement des pistes et des voies cyclables en hiver. La Ville souhaite ainsi améliorer l'accès au centre-ville.

C'est sûr que notre priorité en matière de vélo d'hiver, c'est le centre-ville, a expliqué la présidente de la Commission, Audrey Bureau, puisque selon elle, c'est le secteur où les gens sont le plus susceptibles d'utiliser leur vélo.

Actuellement, les pistes d'Aylmer et du Plateau sont relativement bien desservies en hiver, puisqu'elles sont accessoirement déneigées par la Ville, puisqu'elle dégage l'accotement des rues.

Toutefois, l'enjeu principal est de déneiger le sentier des Voyageurs afin de faire le lien entre les secteurs de Hull et de Gatineau.

C'est un pas en avant, parce qu'actuellement on n'a pas de réseau blanc, a reconnu Bernard Hurteau, vice-président d'Action vélo Outaouais.

Trois scénarios alternatifs ont été présentés dans le but que l'un d'eux soit implanté l'hiver prochain.

La première option envisagée est le déneigement complet, au même niveau que les voies de circulation automobile, de quatre axes ciblés par la Ville. Le coût de cette option est estimé à 450 000 dollars, notamment en raison du besoin d'engager des entrepreneurs.

La deuxième solution étudiée est le déneigement de toutes les pistes ciblées par la Commission avec la même qualité de déneigement que les trottoirs de la Ville. Les employés de la Ville procéderaient d'ailleurs au damage du sentier des Voyageurs et au déneigement de la piste cyclable du couloir du Rapibus.

La dernière option serait le damage de la piste cyclable couloir du Rapibus entre la station de la Gappe et Montclair, ainsi que le sentier des Voyageurs.

La Ville cible notamment les corridors des boulevards Lucerne, Saint-Raymond, Saint-Joseph, des Allumettières, ainsi que le couloir du Rapibus, le sentier des Voyageurs, notamment dans le secteur du boulevard Fournier, et le boulevard de la Cité-des-Jeunes.

Daniel Varin, président d'Action vélo Outaouais privilégie définitivement l’option 1, puisqu’il s’agit selon lui d’un réseau plus intégrant qui correspond à ses propositions passées.

Les scénarios, en bref :

Scénario 1

  • Quatre axes ciblés
  • Déneigement des pistes multifonctionnelles situées en bordure de rue (nécessite plusieurs passages)
  • Damage pour fatbikes des sentiers polyvalents aménagés en site propre, généralement en milieu naturel, éloignés des routes
  • Pas de changement pour le déneigement et le soufflage des bandes cyclables
  • Certaines contraintes opérationnelles restent à étudier (ex : capacité portante de ponts/traverses et dimensions de viaducs/traverses/ponts)

Scénarios 2 et 3

  • La Ville continue le déneigement des pistes déneigées à la qualité trottoir
  • Déneigement de la piste le long du corridor du Rapibus, entre la station de la Gappe et Montclair
  • Damage pour fatbikes du sentier des voyageurs entre le pont Lady Aberdeen et la rue Laurier
  • Pas de changement pour le déneigement et le soufflage des bandes cyclables
  • Certaines contraintes opérationnelles restent à étudier
  • Scénario 3 identique, sauf qu’il s’agirait du damage de la piste le long du corridor du Rapibus, entre la station de la Gappe et Montclair

Source : Ville de Gatineau

Déjà des progrès, d'autres à venir

La Ville de Gatineau a déjà effectué des progrès en la matière, notamment par sa participation au congrès du vélo d’hiver en 2017.

Toutefois, d'autres étapes restent à franchir. Dès cet hiver, on veut faire deux tests : un test d'entretien printanier hâtif [...] et on va aussi faire des tests de damage, explique Audrey Bureau, présidente de la Commission.

Or, des contraintes existent quant au déneigement des pistes, entre autres du point de vue de l'accessibilité et de l'environnement, et de la dégradation des sentiers. Certains ponts, comme le pont Noir, ne peuvent soutenir le poids des équipements utilisés actuellement pour l'épandage d'abrasif.

Par ailleurs, un projet pilote sera mis en place au lac Leamy en partenariat avec Action Vélo Outaouais qui permet aux cyclistes d'y stationner leur véhicule pour prendre leur vélo du lac Leamy à leur lieu de travail.

On aimerait bien ça qu’il y ait un projet pilote en 2019-2020 pour donner le goût aux gens de faire du vélo l’hiver.

Daniel Varin, président d'Action vélo Outaouais

La Ville procédera à l'aménagement de 12 km de nouveaux liens cyclables en 2019.

Avec les informations d'Ismaël Sy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale