•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canada Dry de retour devant les tribunaux pour un slogan jugé trompeur

Sur une canette de boisson au gingembre, on peut lire le slogan « fait à partir de vrai gingembre » et « depuis 1904 ».

Le slogan « fait à partir de vrai gingembre » cause des ennuis à la campagnie qui produit la boisson gazeuse Canada Dry (archives).

Photo : Radio-Canada / Anaïs Elboujdaïni

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La boisson gazeuse Canada Dry prévoit changer son slogan « Fait à partir de vrai gingembre », la société mère faisant face à deux poursuites devant les tribunaux au Canada et ayant récemment conclu des ententes aux États-Unis.

Ces ententes ne concernent pas l’étiquetage canadien. Toutefois, la situation pourrait changer, puisqu'un père de famille de la Colombie-Britannique a intenté une nouvelle poursuite vendredi contre Canada Dry.

Depuis des années, l'entreprise se défend contre des poursuites pour publicité mensongère. Ceux qui la poursuivent demandent quelle est la véritable quantité de gingembre dans son soda.

L'entreprise a réglé ses poursuites américaines en acceptant d'abandonner définitivement le slogan au début du mois de janvier. Elle a néanmoins continué de défendre sa recette, niant avoir induit ses clients en erreur.

La société américaine Keurig Dr. Pepper, qui produit le célèbre soda au gingembre, a déclaré qu'elle avait décidé de changer son slogan afin d'éviter « d'être renvoyée devant le tribunal américain à maintes reprises pour le même motif ».

Prescription médicale

Le Britanno-Colombien Victor Cardoso affirme qu’il consomme la boisson gazeuse depuis 10 ans à la suite d’une recommandation de son médecin.

Ce dernier lui aurait suggéré d'en boire pour soulager ses maux d’estomac, estimant que le gingembre supposément contenu dans le soda pouvait l’aider.

M. Cardoso a décidé de poursuivre la compagnie lorsqu’il s’est rendu compte que le produit pouvait ne pas contenir de vrai gingembre.

Pas de gingembre dans la liste d’ingrédients

Depuis 2013, on peut lire sur les canettes et les bouteilles de Canada Dry le slogan « Fait à partir de gingembre véritable ».

Pourtant, la liste d'ingrédients comprend du glucose-fructose, de l’acide citrique, du benzoate de sodium, en plus d’agents de conservation, d’arômes naturels et d’eau gazéifiée.

Le dos d'une canette de Canada Dry avec plusieurs ingrédients. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les ingrédients de la boisson gazeuse Canada Dry ne contiennent pas explicitement de gingembre.

Photo : Radio-Canada / Anaïs Elboujdaïni

La société mère Keurig Dr. Pepper a été poursuivie en justice dans de nombreux États américains, dont la Californie, le Missouri et l'État de New York, au cours des deux dernières années.

À la suite des règlements de recours collectifs aux États-Unis, Keurig Dr. Pepper ne peut plus utiliser le slogan « Fait à partir de vrai gingembre ». Les consommateurs qui se sentent induits en erreur ont également droit à une indemnisation dans les 50 États.

S'il n'y a pas de limite aux dommages en Californie, elle est de 11,2 millions de dollars dans les 49 autres États.

Dans un cas présenté en cour en 2018, des avocats à New York ont démontré que des tests avaient révélé qu'il pouvait y avoir des traces de gingembre dans le soda. Cependant, cette quantité était insuffisante pour contribuer à la santé de qui que ce soit.

Pas d’échappatoire, selon un avocat

La poursuite civile de Victor Cardoso est dirigée contre Canada Dry Mott's, une division canadienne de Keurig Dr. Pepper. Un autre recours collectif a été déposé au Québec et demande des dommages et intérêts de 15 millions de dollars.

Mark Canofari, l'avocat de Victor Cardoso, estime qu'il est impossible pour Canada Dry ou pour toute entreprise de contourner les règles de représentation alléguées par la poursuite de son client.

« Il n'y a pas d'échappatoire ici. Si on dit que c'est fait avec du vrai gingembre, alors il faut le faire avec du vrai gingembre », explique Me Canofari.

La poursuite de M. Cardoso accuse Canada Dry de déclaration frauduleuse, de négligence et de rupture de contrat.

Il a demandé que son procès soit reconnu comme un recours collectif. Ainsi, tout Britanno-Colombien qui a acheté du soda au gingembre en croyant qu’il contenait du gingembre pourrait être indemnisé.

Dans sa déclaration, Canada Dry Mott's affirme être au courant du procès intenté par Victor Cardoso, mais elle ne fera pas de commentaires sur les dossiers en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !