•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux de la Francophonie : le comité organisateur revoit son budget à 62 M$

La finale du 100 m aux Jeux de la Francophonie d'Abidjan, remportée par Dylan Sicobo des Seychelles. Le Canadien Bismark Boateng (no 18) a gagné le bronze.

Les efforts pour sauver les Jeux de la Francophonie se poursuivent au Nouveau-Brunswick. Ci-dessus, les derniers Jeux de la Francophonie, à Abidjan, en 2016.

Photo : AFP / Issouf Sanogo

Anaïs Brasier

Le comité organisateur des Jeux de la Francophonie de 2021 à Moncton-Dieppe propose maintenant un budget de 62 millions de dollars. Il l'a annoncé au gouvernement dans une lettre envoyée le 28 janvier, soit deux jours avant la date limite imposée par la province à ses partenaires financiers.

Au cours des dernières semaines, nous avons retravaillé le budget des Jeux. Nous sommes arrivés à un montant potentiel de 62 millions en argent, qui serait combiné à des contributions en nature et en infrastructures des partenaires.

Le budget est donc passé d'environ 15 millions de dollars en 2015 à 130 millions de dollars en 2018, puis à 62 millions de dollars en 2019.

À deux jours de la date fixée par le gouvernement du Nouveau-Brunswick pour faire connaître les intentions des parties concernées, nous continuons à vous demander de vous rassembler autour d’une table de négociations en vue de trouver une solution créative à cette impasse. Nous sommes toujours prêts à nous associer à ces discussions.

Une « rencontre productive » entre la province et le fédéral

Le gouvernement fédéral a répondu par courriel à la demande d'entrevue de Radio-Canada. Le ministère des Sciences et des Sports assure avoir eu des « rencontres productives » avec le Nouveau-Brunswick mardi.

Nous sommes très heureux que le gouvernement du Nouveau-Brunswick participe enfin aux discussions pour trouver des solutions qui réduiront le coût des Jeux.

Déclaration écrite du ministère des Sciences et des Sports

Nous accueillons favorablement que le gouvernement de monsieur Higgs souhaite, en tant que membre indépendant de l'Organisation internationale de la Francophonie, respecter son engagement à accueillir les Jeux en 2021, est-il écrit.

Le gouvernement fédéral réitère son engagement à verser une contribution équivalente à celle de la province et des municipalités afin d'aider le Nouveau-Brunswick relativement à sa soumission.

La Ville de Dieppe prête à augmenter sa contribution pour les legs

« La contribution financière de la Ville de Dieppe demeure à 750 000 $. [...] Par contre, [...] notre contribution monétaire pourrait augmenter pour le financement des legs qui pourraient être faits à la Municipalité », peut-on lire dans une lettre envoyée au vice-premier ministre du Nouveau-Brunswick, Robert Gauvin, mardi.

Cette contribution est de l’ordre d’un tiers des coûts, à condition que les deux autres tiers soient partagés par les gouvernements provincial et fédéral, est-il précisé dans la lettre, signée par le maire Yvon Lapierre. La Ville de Dieppe ne chiffre toutefois pas tout de suite ce montant et attend qu’une décision concernant le choix des legs soit adoptée.

Nous sommes également prêts à offrir une contribution en biens et services, que nous serons en mesure de déterminer lorsque le plan final aura été adopté.

Ville de Dieppe

Cette lettre a été envoyée en réponse à celle du vice-premier ministre du Nouveau-Brunswick Robert Gauvin, dans laquelle il a demandé aux partenaires financiers de la province d’indiquer leurs intentions avant le 30 janvier.

La Ville de Dieppe souhaite ainsi éviter l’annulation des Jeux de la Francophonie qui sont, selon elle, importants et pertinents pour la communauté francophone et tous les Néo-Brunswickois.

La possible contribution envers les legs qui pourraient être faits dans la Municipalité a toujours été présente dans les discussions avec les partenaires, précise la porte-parole de la Ville de Dieppe, Annie Duguay.

Toutefois comme la décision concernant les legs n’a pas été faite, il nous est impossible de la chiffrer, ajoute-t-elle. C’est la même chose pour notre contribution envers les biens et services, un item toujours en discussion. La lettre est conforme à notre position depuis le début, pas de changements.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick tiendra une conférence de presse mercredi matin sur les Jeux de la Francophonie, mais on ignore encore ce qu'il a l'intention d'annoncer.

Nouveau-Brunswick

Politique municipale