•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ours polaire meurt au zoo du parc Assiniboine de Winnipeg

Un ours polaire regarde devant lui.

L'ours polaire surnommé Blizzard, du zoo du parc Assiniboine de Winnipeg.

Photo : Gracieuseté du zoo / Zoo du parc Assiniboine de Winnipeg

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Blizzard, un ours polaire âgé de 5 ans qui vivait au zoo du parc Assiniboine de Winnipeg depuis 2014, est mort.

L’ours a arrêté de s’alimenter et est devenu léthargique il y a 13 jours.

L’équipe de vétérinaires a alors pris la décision de l’anesthésier afin de procéder à une évaluation complète de son état, selon le directeur des services vétérinaires du zoo, Chris Enright.

L’ours a été traité avec des antibiotiques et semblait aller mieux, mais son état s'est détérioré au cours de la fin de semaine dernière.

Lundi matin, la décision a été prise de l’anesthésier à nouveau pour examiner son état de santé. C’est à ce moment-là que l’ours polaire s’est retrouvé dans une situation de détresse respiratoire.

L’équipe vétérinaire et de soins animaliers a absolument tout tenté pour le sauver, mais malheureusement, il est mort.

Une citation de : Chris Enright, directeur des services vétérinaires du zoo du parc Assiniboine de Winnipeg

C’est inhabituel de perdre un ours polaire d’un si jeune âge, selon Chris Enright.

Les résultats préliminaires de la nécropsie, une autopsie pratiquée sur un animal mort, révèlent une inflammation dans la cage thoracique et certaines anomalies cardiaques.

L’ours polaire et sa soeur, Star, étaient des oursons orphelins récupérés près de la baie d’Hudson par hélicoptère alors qu’ils étaient âgés d’environ 1 an. Ils ont été transportés au zoo de Winnipeg, car leurs chances de survie en milieu naturel étaient très limitées.

Un ours polaire prénommé Eli est mort en juillet 2017 au zoo du parc Assiniboine. Une nécropsie avait alors démontré qu’une inflammation avait partiellement obstrué les voies respiratoires de l’ours âgé de deux ans et demi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !