•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des valets robotisés à l’aéroport

Une photo montrant le robot Stan en train de déposer une voiture dans un garage. Le robot est composé d'une mince plate-forme métallique et d'une grande boîte à l'avant contenant l'équipement électronique.
Le robot Stan est en mesure de stationner les voitures dans des espaces plus étroits qu'à l'habitude, puisque les passagers ne sont pas à l'intérieur. Photo: Stanley Robotics
Radio-Canada

Les passagers de l'aéroport de Gatwick pourraient bientôt laisser leur voiture à la porte du terminal et la retrouver au même endroit à leur retour, grâce à Stan, un nouveau service de valets robotisés.

Ce système, qui n’est qu’un projet pilote pour le moment, est capable de soulever les voitures et d’aller les déposer dans des espaces de stationnement prévus à cet effet.

Comme les valets robotisés déplacent des voitures vidées de leurs passagers, les véhicules peuvent être stationnés dans des espaces beaucoup plus étroits.

L’aéroport de Gatwitck estime ainsi qu’il pourrait faire passer son nombre de places de stationnement de 6000 à 8500 sans avoir à construire de nouveaux espaces, si les tests sont concluants.

Les passagers peuvent fournir les détails de leur vol de retour afin que les robots Stan ramènent automatiquement leur voiture près des portes du terminal à leur arrivée.

Ces mêmes robots ont été testés dans d’autres aéroports à Paris, Lyon et Düsseldorf.

D’autres systèmes de stationnement automatisés existent également. Le Japon est notamment connu pour ses nombreux stationnements dans lesquels les voitures sont suspendues dans des nacelles, à la manière d’une grande-roue.

Robotique

Techno