•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conditions routières difficiles au retour à la maison

Le Château Frontenac sous les vents et la neige.
La tempête s'est levée à Québec. Photo: Radio-Canada / Rénald Gingras
Alain Rochefort

Une autre tempête hivernale qui s'est abattue sur Québec a compliqué le retour à la maison de nombreux automobilistes.

Au total, le Service de police de la Ville de Québec a dénombré 16 accidents routiers sur son territoire mardi entre 16 h et 18 h.

Heureusement, ces incidents ont pour la plupart fait des blessés mineurs.

Un accident grave impliquant une motoneige et une voiture s'est toutefois produit en milieu d'après-midi à Saint-Marc-des-Carrières, dans le comté de Portneuf.

Le motoneigiste aurait subi des blessures importantes, mais on ne craindrait plus pour sa vie.

Photo : Radio-Canada/Jean-François Nadeau

Rafales de 60 km/h

Des rafales pouvant atteindre 60 km/h, combinées à de la neige abondante, ont rendu les conditions routières difficiles.

« Pour l’heure de pointe [hier] soir, les conditions vont se détériorer. On va rentrer dans la neige forte sur l’heure du souper. La visibilité sera grandement réduite, parce qu’en plus du vent, la neige va tomber rapidement et les flocons seront assez gros », prévoyait mardi matin Amélie Bertrand, météorologue à Environnement Canada.

Environnement Canada avait d'ailleurs émis un avertissement de tempête hivernale pour les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.

« Évaluez la possibilité de retarder tout déplacement non essentiel jusqu'à ce que les conditions s'améliorent. L'accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements difficiles dans certains endroits », soulignait le communiqué.

Vols annulés et retard

Pour les voyageurs qui ont pris la voie des airs, quelques vols ont été annulés à l’aéroport Jean-Lesage. Surtout ceux en provenance ou à destination de Montréal et Toronto.

La tempête a d'abord frappé le sud de l’Ontario lundi et mardi. Plusieurs écoles ontariennes ont d’ailleurs fermé leurs portes.

La dépression en provenance du Colorado a gagné en intensité lors de son passage au-dessus des Grands Lacs.

Les forts vents causent déjà de la poudrerie, notamment sur les plaines d'Abraham. Les forts vents causent déjà de la poudrerie, notamment sur les plaines d'Abraham. Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

L'apogée de la tempête

La tempête hivernale était à son apogée en fin de soirée dans la Capitale-Nationale.

« Les conditions vont continuer à s’améliorer [mercredi] après-midi, mais ça restera froid et venteux », ajoute Mme Bertrand.

Conditions météorologiques

Justice et faits divers