•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une faille de sécurité sur FaceTime permet d'espionner son correspondant

Une capture d'écran montrant une démonstration de conversation à huit personnes sur FaceTime.

Jusqu'à 32 personnes pourront se parler en même temps sur FaceTime.

Photo : Apple

Agence France-Presse
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une faille de sécurité récemment découverte dans FaceTime, l'application d'appels vidéo d'Apple, permet à l'utilisateur d'entendre, et même de voir, son correspondant sur un iPhone avant même qu'il n'ait décroché, soulevant des craintes sur la confidentialité des données.

Le bogue, d'abord signalé sur le site Internet des produits Apple 9to5Mac.com, a également été rapporté par plusieurs médias.

Une vidéo publiée sur le compte Twitter de Benji Mobb, @BmManski, montre la facilité avec laquelle ce bogue permet d'écouter le son provenant d'un iPhone contacté par l'intermédiaire de FaceTime. Lundi soir, elle avait totalisé plus de 1 million de vues et avait été partagée 10 000 fois rien qu'en Californie.

Les appels de groupe désactivés

Selon des vidéos publiées sur Twitter, lorsqu'une personne compose un numéro de téléphone sur FaceTime, elle peut balayer son écran vers le haut et choisir une option afin d'ajouter un correspondant.

Si l'appelant entre ensuite son propre numéro grâce à la fonction « ajouter une personne », un appel groupé commence même si le contact n'a pas encore décroché. L'appelant peut ensuite écouter ce dernier, et même, selon certaines vidéos, le voir au moyen de la caméra de son appareil. Le refus d'un appel interrompt la connexion.

Apple a temporairement désactivé la possibilité de passer des appels de groupe sur FaceTime.

Un correctif mis en place cette semaine

Dans un communiqué cité dans des médias américains, Apple affirme être au courant du problème et avoir « trouvé un correctif qui sera introduit dans une mise à jour du logiciel plus tard dans la semaine ».

En parallèle, des utilisateurs de Twitter ont expliqué sur le réseau social comment désactiver FaceTime, le temps que le bogue soit corrigé.

Aucun des responsables d'Apple sollicités n'avait encore réagi lundi soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !