•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Néandertaliens chassaient à distance avec précision

Deux hommes de Néandertal regardent une lance.
Des hommes de Néandertal Photo: Université de l'Utah
Alain Labelle

Les hommes de Néandertal fabriquaient des lances de bois capables de tuer une proie jusqu'à une distance de 20 mètres, ont montré des archéologues britanniques.

Dans leur étude, Annemieke Milks et ses collègues de l’University College London ont analysé les performances aérodynamiques des répliques de lances vieilles de 300 000 ans découvertes en 2012 à Schöningen, en Allemagne.

L'une des lances de Schöningen. L'une des lances de Schöningen Photo : University College London

Ces dix lances en bois de 2 mètres du Paléolithique ont été extraites entre 1994 et 1999 d’une mine à ciel ouvert avec plus de 16 000 os d'animaux.

Le saviez-vous?

  • Les Homo neanderthalensis ont disparu de la surface terrestre il y a 30 000 à 40 000 ans. Ils ont toutefois vécu en même temps que nos ancêtres Homo sapiens pendant plusieurs milliers d’années en Eurasie.
  • Les premiers ossements retrouvés associés à l’espèce ont été découverts en 1856 dans une carrière du vallon de Neander en Allemagne (Neandertal en allemand). Ce n’est que plus tard que d’autres restes fossilisés mis au jour plus tôt lui ont été associés.

L’objectif des chercheurs était d’établir si ces armes, les plus anciennes découvertes à ce jour associées à l’espèce, pouvaient servir à chasser à distance.

Deux répliques de la lance d'un poids de 760 g et 800 g ont été créées à la main en utilisant des outils métalliques. Elles ont été fabriquées à partir d'épinettes norvégiennes. La surface a été manipulée avec des outils de pierre, reproduisant exactement celle d'une lance en bois de l’époque.

On a ensuite demandé à dix athlètes de javelot de vérifier si ces lances pouvaient être utilisées pour atteindre une cible à distance.

L’expérience a montré que ces sportifs pouvaient atteindre la cible jusqu'à une distance de 20 mètres avec un impact assez important pour abattre une proie. C'est le double de la portée à laquelle les scientifiques s’attendaient à voir un impact mortel.

Selon eux, le poids des lances de Schöningen ne leur permettait pas de se déplacer à une vitesse suffisamment grande pour atteindre et tuer un animal. Mais l’expérience a montré que l'équilibre du poids et de la vitesse à laquelle les athlètes peuvent les lancer produit suffisamment d'énergie cinétique pour y arriver.

Ces résultats sont clairs : ces lances permettaient aux Néandertaliens de tuer à distance. Il s'agit d'une constatation importante étant donné que l’année dernière une autre recherche avait montré qu’ils chassaient avec précision à courte distance.

Cette étude s'ajoute à un nombre croissant de preuves que les Néandertaliens connaissaient bien la technologie et qu'ils avaient la capacité de chasser le gros gibier grâce à diverses stratégies de chasse, et non seulement à la suite de rencontres risquées et intimes.

Dre Annemieke Milks
Photo : Reuters / Nikola Solic

Des cousins pas si fous

De plus, ces travaux contribuent à la révision observée dans les dernières années de l'idée selon laquelle les Néandertaliens n’étaient pas très brillants.

Notre étude montre que la chasse à distance faisait probablement partie des stratégies de chasse des Néandertaliens. C'est une preuve supplémentaire de la réduction de l'écart comportemental entre les Néandertaliens et les humains modernes.

Dr Matt Pope, University College London

Le détail de cette étude est publié dans la revue Scientific reports (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

En 2018, une première preuve directe de la capacité des Néandertaliens à produire du feu en percutant des pierres a été apportée par des archéologues européens.

Archéologie

Science