•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Huit postes d'infirmières de plus en obstétrique à l'Hôpital Saint-Boniface

Photo d'un nouveau-né.
Un bébé naissant dans un hôpital Photo: Shutterstock / nata-lunata
Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba investit dès maintenant 2,3 millions de dollars de plus par année dans les départements d'obstétrique des deux principaux hôpitaux de Winnipeg, afin de répondre à une augmentation prévue de 13 % des naissances sur une période de 10 ans.

L'argent permettra l’embauche de personnel supplémentaire, l’Hôpital Saint-Boniface (HSB) et le Centre des sciences de la santé (HSC) ayant, ensemble, connu une augmentation de 8,6 % du nombre de naissances entre leurs murs entre 2010 et 2018.

Nombre de naissances dans les deux hôpitaux :

  • 2010-2011 : 10 783
  • 2017-2018 : 11 710

La province prévoit qu’en 2019- 2020 plus de 12 000 naissances pourraient avoir lieu dans les deux hôpitaux.

La directrice du département de la santé des femmes de l'Office régional de santé de Winnipeg, Lynda Tjaden, a déclaré que l'obstétrique pouvait être « incontrôlable et imprévisible », mais que les nouvelles recrues devraient permettre de répondre à la demande croissante et d'atténuer la hausse ainsi que la baisse du nombre de femmes enceintes soignées dans les unités d'obstétrique.

« Un jour, vous pouvez autant avoir 21 patients que zéro. Nous sommes donc en mesure de construire un système très résistant à la gestion de ces pics de volume », a déclaré Lynda Tjaden.

Le nouveau financement entre en vigueur immédiatement et le personnel en poste à temps partiel se verra proposer des heures supplémentaires dans l'intervalle; de nouveaux postes seront bientôt affichés.

Stephanie Thevenot, infirmière spécialisée dans les accouchements au Centre des sciences de la santé, a déclaré que le nouveau financement permettra au personnel de dispenser les meilleurs soins possible aux futures familles.

« Nous aurons plus d'infirmières disponibles dans l'unité afin de réduire le nombre de fois que les familles tardent à être admises, réduire les délais pour les césariennes ou de réduire le temps que les femmes passent en salle d'attente pour le triage », a déclaré Mme Thevenot.

Nombre de postes supplémentaires - équivalent temps plein

  • Hôpital Saint-Boniface : 8,4
  • Centre des sciences de la santé : 4,2

Le gouvernement du Manitoba envisage de doter les départements du personnel nécessaire en tout temps, indique le ministre de la Santé, des Aînés et de la Vie active, Cameron Friesen.

Ce dernier qui était à l'annonce des nouveaux postes en obstétrique, a minimisé la réduction du nombre d'admissions dans le programme de soins infirmiers du Collège Red River de 225 à 150 sièges par an.

Cameron Friesen a été interrogé plusieurs fois pour savoir s'il était d'accord avec la position du Syndicat des infirmières et infirmiers du Manitoba selon laquelle il existe une « pénurie chronique de personnel infirmier » dans la province.

Il n'a pas répondu directement à la question, affirmant que le gouvernement cherchait à former le nombre approprié d'infirmières à mesure que les postes existants deviennent disponibles suite à des départs en retraite et à l'attrition.

« Nous formons ces infirmières dans la province du Manitoba. Nous le faisons en collaboration avec les établissements d’enseignement postsecondaires qui font ce travail. C’est ce que je dois surveiller de près en tant que ministre. Faisons-nous en sorte de nous assurer que nos effectifs soient solides ? »

L'Hôpital Saint-Boniface aura deux infirmières de plus en poste, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce qui fait passer le nombre de postes de 12 à 14, ainsi qu’une infirmière-chef. Au HSC, un poste de plus est prévu, pour un total de15, ainsi qu’une infirmière-chef.

L’Office régional de la santé de Winnipeg précise que les unités de ces hôpitaux offrent des services aux mères de Winnipeg ainsi qu'à celles des régions rurales, du Nord manitobain, du Nunavut et du Nord-Ouest ontarien.

Des césariennes à Saint-Boniface

L'annonce du gouvernement comprend la mise en place d'une nouvelle équipe de césariennes à l’HSB. On y fera des césariennes deux jours par semaine, ce qui représente l’équivalent de 1,6 poste supplémentaire. Une équipe semblable existe déjà au HSC.

Manitoba

Santé