•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chefferie du Parti libéral : Susan Holt, Brian Kenny et Wayne Long se retirent de la course

Un point de presse avec Susan Holt. Brian Gallant se trouve en arrière-plan.

La candidate libérale Susan Holt lors de la dernière campagne électorale du Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Les libéraux du Nouveau-Brunswick éliront leur nouveau chef le 22 juin, mais trois candidats pressentis se retirent déjà de la course, soit la candidate provinciale défaite Susan Holt et le député fédéral Wayne Long.

Je me retire, a simplement dit Wayne Long, député fédéral pour la circonscription de Saint-Jean-Rothesay.

Parallèlement, la candidate libérale défaite lors des élections provinciales du 24 septembre, Susan Holt, explique que la course à la chefferie ne cadre pas dans sa vie présentement. Toutes les pièces du casse-tête ne vont pas ensemble, dit-elle.

Le député provincial de Bathurst, Brian Kenny, s'est ajouté à la liste des candidats qui se retirent lundi après-midi.

Le conseil d’administration de la formation politique a voté en fin de semaine : le nouveau chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick sera élu le 22 juin, lors du prochain congrès de la formation politique à Saint-Jean.

Le député fédéral Wayne Long, en compagnie de Brian Gallant.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le député fédéral Wayne Long est d'avis que le gouvernement libéral de Brian Gallant a mal présenté sa réforme à la population.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Un chef intérimaire sera toutefois choisi le 13 février, lors du prochain caucus du Parti libéral. D’ici là, Brian Gallant en demeure le chef. Ce dernier avait d’abord annoncé son intention de rester jusqu’à ce qu’un nouveau chef soit officiellement élu. Brian Gallant a déclaré à la fin du mois de décembre qu'il quitterait ses fonctions plus tôt que prévu.

Autres candidats potentiels

Le mois dernier, Kevin Vickers, l'ancien sergent d'armes de la Chambre des communes devenu ambassadeur du Canada en Irlande, disait être intéressé, sans avoir pris de décision définitive.

En novembre, René Ephestion a annoncé son intention de faire partie de la course à la chefferie du Parti libéral. Il est directeur général de la Maison Nazareth, un refuge pour les sans-abri à Moncton, et président de la Commission d'inclusion multiculturelle de l'Association libérale du Nouveau-Brunswick.

Avec les informations de Jacques Poitras de CBC

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale