•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau contrat de travail pour les syndiqués de la mine Canadian Royalties

Un site minier vu du haut des airs.

La mine Canadian Royalties, au Nunavik

Photo : Facebook/Canadian Royalties

Radio-Canada

Les syndiqués de la mine Canadian Royalties au Nunavik ont un nouveau contrat de travail. Les 280 syndiqués membres de la section locale 9519 ont signé leur nouvelle convention collective.

Par voie de communiqué, le syndicat mentionne que les hausses salariales totaliseront 13,75 % sur cinq ans, que les heures travaillées le samedi et le dimanche seront payées en heures supplémentaires et qu'une nouvelle prime de 1,25 $ de l'heure travaillée entrera en vigueur pour les habitants du Nunavik.

La période pour accéder à la permanence est aussi écourtée et la mobilité entre les différentes classes de salariés sera facilitée.

Les congés maladie qui ne sont pas utilisés pourront aussi être payés à la fin de l'année.

Par ailleurs, la clause sur la sous-traitance a été améliorée pour privilégier le travail des employés permanents.

Le représentant du Syndicat des métallos, Harold Arsenault, affirme qu'il s'agit d'un excellent contrat de travail qui reflète bien les défis des travailleurs qui font du navettage.

Abitibi–Témiscamingue

Industrie minière