•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kitchener aura-t-elle un des premiers carrefours giratoires néerlandais en Ontario?

Homme à vélo dans une rue où il y a plein d'automobiles
Homme à vélo dans une rue où il y a plein d'automobiles - archives Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Ville de Kitchener en Ontario se prononcera mardi soir sur un budget historiquement élevé, qui contient notamment du financement pour les infrastructures destinées aux cyclistes, dont un carrefour giratoire néerlandais. Ce serait l'un des premiers à être construit en Ontario.

Des 2,5 millions de dollars proposés pour améliorer la sécurité sur les routes de la ville, 200 000 $ pourraient servir à modifier le carrefour giratoire aux angles des routes Huron et Stratsburg.

Le carrefour serait transformé de manière à séparer les cyclistes et les voitures de la route.

Notre but est de créer un réseau de routes pour cyclistes où peu importe leur âge ou leur expérience, ils se sentiront en sécurité, explique le directeur des services de transports à Kitchener, Barry Cronkite.

Selon Dick van Veen, un ingénieur néerlandais spécialisé en infrastructures destinées au vélo, les points de conflits potentiels sont considérablement réduits lorsqu’on modifie des carrefours giratoires de la sorte.

Bien qu’ils soient nettement plus populaires en Europe, des carrefours giratoires néerlandais ont été installés ailleurs au Canada, comme à Saint-Bruno, à Montréal et à Rivière-du-Loup.

Avec les informations de Vélo Québec.

Infrastructures

Société