•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une autre tempête « explosive » se dirige vers Québec

Un homme marche en pleine tempête à Québec

Un homme marche dans la poudrerie dans la rue de la Pointe-aux-Lièvres, lors d'une récente tempête qui a frappé Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Alain Rochefort

Dame nature met décidément la patience des Québécois à rude épreuve. Une autre tempête importante, voire « explosive », frappera durement la grande région de Québec mercredi.

La dépression en provenance du Colorado gagnera en intensité lors de son passage au-dessus des Grands Lacs, mardi. Le centre et l’est du Québec risquent particulièrement d'être touchés.

Cette tempête « explosive », selon le terme utilisé par Environnement Canada, pourrait laisser plus de 30 centimètres de neige selon les secteurs. Environnement Canada a d'ailleurs émis une veille de tempête pour l'ensemble du Québec.

« C’est vraiment mardi soir où ça va s’intensifier et ça va tomber toute la nuit jusqu’à au moins la mi-journée mercredi », souligne Amélie Bertrand, météorologue à Environnement Canada.

On pourrait même dépasser les 30 centimètres dans des régions comme Charlevoix.

Amélie Bertrand, météorologue à Environnement Canada

Et la poudrerie sera de la partie. Des rafales pourraient atteindre 50 km/h.

Écoles fermées

Cette autre tempête risque d’être synonyme de journée de congé pour plusieurs jeunes de la grande région de Québec.

« Il y a de bonnes chances [que les écoles soient fermées], car le gros de la tempête va tomber durant la nuit. Donc, au réveil, ça risque d’être difficile [les conditions routières] », ajoute Mme Bertrand.

Plusieurs écoles de la région de Chaudière-Appalaches ont fermé lundi dernier, en raison du passage d’une importante tempête qui avait la particularité d’être combinée à un froid glacial.

Un long épisode de verglas a également provoqué la fermeture d’écoles et causé bien des maux de tête aux automobilistes, jeudi dernier.

Conditions météorologiques

Justice et faits divers