•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Black Panther, Glenn Close et Rami Malek honorés par les prix SAG

Angela Basset, Lupita Nyong'o and Danai Gurira tiennent chacune une statuette dans les mains.
Angela Basset, Lupita Nyong'o and Danai Gurira, trois actrices de la distribution du film Black Panther, qui a été récompensée aux prix SAG. Photo: Getty Images / Sarah Morris
Agence France-Presse

La prestigieuse distribution du film Black Panther, Glenn Close et Rami Malek ont été les principaux lauréats des prix Screen Actors Guild (SAG) dimanche. Ces récompenses sont considérées comme un indicateur majeur en vue des Oscars, en particulier pour les comédiens.

Également en lice pour les Oscars, Black Panther – un film Marvel qui a engrangé 1,7 milliard de dollars canadiens de recettes dans le monde en 2018 – a reçu le SAG du meilleur ensemble d'acteurs, au détriment de la romance Une étoile est née (A Star Is Born), pourtant donnée pour favorite, et à BlacKkKlansman, du vétéran Spike Lee, qui est lui aussi reparti bredouille.

La distribution de Black Panther, en grande majorité composée d'acteurs noirs, était en effet des plus impressionnantes : Angela Bassett, Chadwick Boseman, Danai Gurira, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o, Andy Serkis, Forest Whitaker...

« Nous savions que nous avions quelque chose de spécial, que nous pouvions être des êtres humains à part entière dans les rôles que nous interprétions », a affirmé, sur la scène de l'auditorium Shrine, Chadwick Boseman, qui incarne le superhéros africain.

On sait tous ce que ça fait de s'entendre dire qu'il n'y a pas de place pour soi dans une oeuvre, alors qu'on est jeune, doué et noir.

Shrine Chadwick Boseman

Black Panther n'était sélectionné dans aucune autre catégorie, hormis celle des cascades, où son équipe, forte de plusieurs dizaines de professionnels, l'a également emporté.

Rami Malek et Glenn Close lauréats

Dans les catégories individuelles, le jury des SAG Awards a largement confirmé les choix des Golden Globes décernés au début du mois. Considéré comme un outsider, Rami Malek a une nouvelle fois créé la surprise en étant élu meilleur acteur pour son rôle de Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody, damant le pion au grand favori Christian Bale, méconnaissable en vice-président américain Dick Cheney pour Vice.

Chez les femmes, c'est encore Glenn Close qui a gagné pour The Wife, face à une autre lauréate des Golden Globes dans la catégorie comédie, Olivia Colman, qui incarne la reine Anne dans La favorite (The Favourite). Ce film arrive en tête des nominations aux Oscars, nommé dans 10 catégories.

Des résultats annonciateurs des Oscars?

Moins en vue que les Golden Globes, les SAG sont considérés comme un indicateur fiable pour les Oscars, car leurs membres votent à l'Académie des arts et sciences du cinéma. S'ils ne pointent qu'une fois sur deux vers celui qui recevra l'Oscar du meilleur film (48 % de correspondance), ils sont en revanche bien plus prédictifs pour les comédiens : 79 % chez les hommes, et 75 % chez les femmes pour les rôles principaux.

Bradley Cooper et la vedette de la pop Lady Gaga, qui semblaient pourtant avoir de bonnes chances après le succès populaire et critique d'Une étoile est née (A Star Is Born), font figure de grands perdants de la soirée.

Autre fait marquant de cette 25e remise de prix, le film Roma, d'Alfonso Cuaron, célébré par la critique et en meilleure position pour les Oscars avec 10 nominations, était quant à lui totalement absent de la course aux SAG Awards.

Des prix pour Mahershala Ali et Emily Blunt

Actuellement à l'affiche de la nouvelle saison de True Detective, Mahershala Ali a reçu le prix du meilleur second rôle pour Le livre de Green (Green Book), où il incarne le pianiste noir Donald Shirley, qui osa, en 1962, une tournée dans le sud des États-Unis, encore régi par la ségrégation raciale, sous la protection d'un garde du corps d'origine italienne, joué par Viggo Mortensen. Il avait lui aussi reçu un Golden Globe pour sa performance.

En recevant son prix, il a particulièrement salué son camarade Viggo Mortensen, encore malchanceux dimanche soir

Je suis reconnaissant de faire partie de cette confrérie de gens et d'artistes qui ont la chance de se frotter à la condition humaine, et qui essayent de le faire de manière responsable.

Mahershala Ali

La statuette du meilleur second rôle féminin est allée à Emily Blunt pour le thriller fantastique Un coin tranquille (A Quiet Place), réalisé par son mari, John Krasinski. « Merci de m'avoir donné ce rôle... Tu aurais été en très mauvaise posture si tu ne l'avais pas fait », lui a-t-elle avoué.

La télévision également récompensée

Du côté de la télévision, c'est l'équipe de la série La fabuleuse Mme Maisel (The Marvelous Mrs. Maisel) qui a raflé les trois prix dans la catégorie comédie (Tony Shalhoub, Rachel Brosnahan et l'ensemble d'acteurs).

Pour les séries dramatiques, Sandra Oh a elle aussi confirmé son Golden Globe pour son rôle d'agent pas si secret dans Killing Eve, tandis que Jason Bateman a été primé chez les hommes pour Ozark.

Quant à la récompense du meilleur ensemble d'acteurs dans une série dramatique, elle est allée à la distribution de Notre vie (This Is Us).

Cinéma

Arts