•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Apollo à Matane pour deux mois et demi

Bateau amarré au port glacé.

L'Apollo est arrivé à Matane, lundi, par une journée de froid extrême.

Photo : Radio-Canada

L'Apollo, le navire qui doit remplacer le CTMA Vacancier pour la desserte Matane-Côte-Nord, est arrivé au quai de Matane, lundi après-midi. Il devrait assurer le remplacement du F.-A.-Gauthier jusqu'à la mi-avril.

Le navire, qui a quitté dimanche Saint-Barbe, sur l'île de Terre-Neuve, doit entrer en service en février pour que le CTMA Vacancier puisse retourner assurer la desserte entre Cap-Aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine, et Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Dès mardi matin, les équipes de la Société des traversiers du QUébec (STQ) vont effectuer les travaux nécessaires et s’assurer que tout est en place pour accueillir la clientèle. L’équipage fera aussi quelques essais en mer et des tests aux débarcadères de Matane et Godbout.

La date visée de mise en service de l’Apollo est toujours le 1er février. Il est toutefois possible qu’il y ait quelques jours de flottement, précise Alexandre Lavoie, porte-parole de la STQ.

La traverse entre les deux rives ne sera pas interrompue puisque le CTMA Vacancier demeurera en poste jusqu’à l’entrée en service de l’Apollo.

Le navire au port de MataneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le navire au port de Matane

Photo : Radio-Canada

La STQ a payé 2,1 millions de dollars pour l'acquérir. Le gouvernement a dû rassurer la population au sujet de cet achat qui a été fait sans inspection.

Certification prolongée

Le traversier aurait normalement dû entrer en cale sèche pour le maintien de sa certification. La Société des traversiers a réussi à obtenir de Transports Canada une prolongation de la certification jusqu’en juin prochain. Ça veut dire que le navire est en assez bonne condition. Les composantes et les systèmes sont assez fonctionnels pour continuer à fonctionner sur les mêmes certifications, soutient le porte-parole de la STQ, Alexandre Lavoie.

L’Apollo est toujours considéré comme une solution de dépannage pour assurer le service de traversier entre Matane et la Côte-Nord.

La Société des traversiers demeure convaincue qu’elle pourra revendre l’Apollo lorsque ses services ne seront plus requis. Par contre, l’option du démantèlement n’est pas totalement écartée, admet Alexandre Lavoie. Si tel était le cas, la STQ devrait sans doute payer pour se débarrasser du bateau, comme ce fut le cas pour le Camille-Marcoux.

De la glace en avant-plan et le bateau à l'arrière.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'Apollo est arrivé à Matane, mais demeure à distance du quai pour le moment.

Photo : Radio-Canada

Négociations en cours

La STQ négocie sérieusement pour l’achat d’un bateau de remplacement plus polyvalent avec une plus grande capacité de transport.

Ce nouveau bateau prendrait la relève de l’Apollo le 20 avril.

Avec cet achat, la Société n’aurait plus besoin des services du CTMA Vacancier pour assurer la relève du F.-A.-Gauthier lors des inspections annuelles ou en cas d’avarie. Ce nouveau navire serait aussi utilisé ailleurs sur le réseau.

Par ailleurs, le F.-A-Gauthier est toujours en cale sèche jusqu’à la fin de la semaine pour déterminer l’ampleur des réparations à effectuer. La STQ promet un point de presse lorsque cet examen sera terminé.

Travaux aux débarcadères de Baie-Comeau et de Godbout

La STQ procédera au cours des prochains jours à des travaux d’adaptation au débarcadère de Baie-Comeau, afin de le rendre fonctionnel pour la mise en service de l’Apollo, qui doit prendre la relève du CTMA Vacancier au cours des prochains jours.

Toutes les traversées entre Matane et la Côte-Nord se feront au départ ou en direction de Godbout durant la durée des travaux qui se dérouleront du 29 janvier au 1er février inclusivement.

La Société des traversiers entreprendra par la suite d’autres travaux au débarcadère de Godbout qui aura lui aussi besoin d’être modifié pour accueillir L’Apollo.

Un traversier amarré au quai Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le MV Apollo, qui assurait la desserte depuis 1999, a atteint 48 ans d'âge.

Photo : CBC

L’Apollo, qui peut accueillir 240 passagers et 80 véhicules, remplacera le F.-A.-Gauthier, actuellement en cale sèche au chantier naval Davie pour des problèmes de propulsion.

La durée de l’absence du F.-A.-Gauthier ainsi que les réparations qui devront être effectuées sur le navire restent toujours à déterminer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Économie