•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des duchesses qui font toute la différence

Les duchesses du Carnaval de Lorrainville

Les duchesses du Carnaval de Lorrainville

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

L'aventure des neuf duchesses du 54e Carnaval de Lorrainville a pris fin dimanche. Pendant huit mois, elles ont participé à plusieurs événements pour vendre des billets et représenter le Carnaval.

Dimanche, au dernier jour du Carnaval, elles ont participé à une course de motoneige, même si leur aventure tirait à sa fin.

Samedi soir, Stéphanie Legrand a été couronnée reine du 54e Carnaval. Une aventure qui lui a permis de sortir de sa zone de confort : elle qui a vendu 900 billets pour l'évènement.

Je me suis découverte à travers cette aventure-là tout au long de l'année! J'ai appris à découvrir des personnes et de nouvelles personnalités chez les filles. Je me suis fait de nouvelles amies. Je suis allée au-delà de ma gêne. Je me suis fixé des objectifs et je les ai atteints, confie la nouvelle reine du Carnaval de Lorrainville.

Des femmes sur des motoneiges

Les duchesses du Carnaval de Lorrainville sont les ambassadrice de l'événement.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Des efforts récompensés

Vidéos, photos, médias sociaux et sollicitation... La charge de travail est colossale lorsque l'on décide de devenir duchesse.

Les ambassadrices sont toutefois récompensées pour leurs efforts.

Chaque billet vendu leur rapporte de l'argent. La duchesse Sonia Pilon a aimé son expérience.

Oui c'est demandant puis parfois on est découragée. On a peur de déranger les gens. En bout de ligne, oui, c'est prenant, mais ça vaut la peine, raconte-t-elle.

Selon le président du Carnaval de Lorrainville, les duchesses représentent un bon coup publicitaire pour l'événement.

Simon Gélinas ajoute cependant que les duchesses reçoivent beaucoup, elles aussi.

Elles ont parcouru le Témiscamingue et même à l'extérieur pour vendre des billets et faire connaître l'entreprise qu'elles représentent et le Carnaval, explique-t-il.

Des ducs pour 2019?

D'ici quelques mois, les duchesses du 55e Carnaval seront connues.

Le recrutement s'annonce aisé, car en 2018, les candidates étaient très nombreuses.

Les responsables de l'événement pensent même intégrer des ducs à leur équipe.

Abitibi–Témiscamingue

Fêtes et réceptions