•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les agences fédérales américaines se préparent à rouvrir

Le soleil plombe sur la coupole du Capitole, à Washington.

La paralysie partielle du gouvernement américain a duré 35 jours au total et elle est devenue la plus longue de l’histoire des États-Unis.

Photo : Getty Images / Alex Edelman

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les agences du gouvernement des États-Unis qui ont suspendu la majorité de leurs activités pendant cinq semaines en raison de la paralysie budgétaire s'empressent de les reprendre et d'indemniser leurs employés qui n'avaient pas été payés.

La Maison-Blanche a tenu une conférence téléphonique avec les responsables des finances des divers départements affectés, vendredi, pour discuter de la reprise des activités du gouvernement.

La paralysie partielle du gouvernement américain qui, à 35 jours, a été la plus longue de l’histoire des États-Unis, a privé de salaire quelque 800 000 employés fédéraux.

Le président Donald Trump a signé vendredi un décret pour financer et ainsi rouvrir les services du gouvernement durant trois semaines, le temps que les membres du Congrès essaient de s’entendre sur un budget qui a pour échéance le 30 septembre.

M. Trump réclame une somme de 5,7 milliards de dollars pour financer la construction d’un mur à la frontière mexicaine, ce que les démocrates refusent de lui allouer.

Coordonner la réouverture

Le directeur du Bureau de la gestion et du budget de la Maison-Blanche, Russell Vought, a avisé les diverses agences dans une note de rouvrir « de façon rapide et ordonnée ».

Le commissaire du Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA), Scott Gottlieb, a écrit samedi sur Twitter que l’agence s’engageait à verser les salaires impayés à ses employés au plus tard ce jeudi. Il a indiqué au personnel que la FDA tiendra mardi une réunion de ses employés.

« Cette interruption prolongée de financement aura des répercussions, mais l’agence a toujours relevé les défis », a-t-il déclaré.

La garde côtière a informé son personnel qu’elle « travaillait pendant toute la fin de semaine pour traiter les paies le plus rapidement possible » et que celles-ci seraient déposées d’ici jeudi.

Le gouvernement fédéral doit environ 6 milliards de dollars aux employés affectés par l’impasse budgétaire, selon une étude rendue publique la semaine passée.

Des problèmes à régler

De nombreuses journées seront nécessaires aux agences pour se remettre sur pied.

Les employés devront par exemple traiter tous les courriels reçus au cours des cinq dernières semaines en plus de ceux qui entrent quotidiennement ou encore répondre à des problèmes logistiques tels que des mots de passe expirés ou des cartes d’accès devenues inopérantes, ce qui ralentira inévitablement la production en début de semaine.

Les employés suspendus se sont fait dire de ne pas répondre au téléphone ni de lire le courrier durant la paralysie gouvernementale.

De son côté, la NASA a demandé à ses employés de faire preuve de patience « spécialement pendant les 48 premières heures », parce que la vaste majorité des ordinateurs portables ou téléphones intelligents de ceux-ci ont été inactifs pendant plus d’un mois et n’ont donc pas reçu « l'entretien critique et régulier ».

De plus, la paralysie partielle du gouvernement risque de retarder l’élaboration de la proposition budgétaire du président pour l’année 2020 et des audiences du Congrès sur cette question.

Par ailleurs, on ignore toujours quand Donald Trump pourra prononcer son discours sur l’état de l’Union à la Chambre des représentants.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !