•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Impliquer les jeunes Métis dans le domaine de la santé

Essais en laboratoire de recherches médicales.

Le laboratoire BIOlab Jeunesse de l'Hôpital de Saint-Boniface est un laboratoire d'enseignement biomédical axé sur l'approche communautaire, et visant à faire aimer les sciences et la découverte aux jeunes.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un nouveau partenariat entre la Fédération des Métis du Manitoba (MMF) et la Fondation de l'Hôpital de Saint-Boniface vise à recueillir des fonds pour le programme BIOlab Jeunesse. L'un des buts du programme est d'encourager plus de jeunes Métis à se lancer dans une carrière en santé ou en science.

Le Fonds du patrimoine pour les Métis du Manitoba, l'organisme de bienfaisance de la MMF, organise une soirée-bénéfice, le gala Fêtons nos origines, en partenariat avec la Fondation de l’Hôpital de Saint-Boniface.

« C’est très important pour nous autres, ce prélèvement de fonds, pour aider et donner l'occasion aux jeunes métis et autre étudiants du Manitoba de faire des études en science, en biologie ou en recherche scientifique », lance André Carrier, le sous-ministre du Fonds du patrimoine pour les Métis du Manitoba.

Un homme en veste souriant devant des drapeaux.

André Carrière, vice-président de la Fédération des Métis du Manitoba pour la région de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Abdoulaye Cissoko

Le représentant de la MMF ajoute qu’il y a un manque de Métis et d’Autochtones œuvrant dans le domaine de la santé et en recherche scientifique au Manitoba.

Cela donnera aux jeunes une expérience réelle et j’espère [que ça les incitera] à en apprendre davantage sur la médecine et la recherche scientifique.

André Carrier, sous-ministre du Fonds du patrimoine pour les Métis du Manitoba

« Comme beaucoup de familles métisses, plusieurs de nos jeunes ne connaissent pas quelqu’un qui travaille en médecine ou dans un centre de recherche », poursuit-il.

Cette sous-représentation peut avoir des effets concrets, note M. Carrier. Les chercheurs et les médecins pourraient porter moins attention à certains problèmes de santé qui affectent les Métis de façon disproportionnée, tels que le diabète, ajoute-t-il.

Selon le gouvernement canadien, les taux de prévalence du diabète sont plus élevés chez les Métis et les Premières Nations. Le taux de prévalence chez les populations inuit est comparable à celui de la population générale.

Taux de prévalence selon l'appartenance culturelle et le lieu de vie :

  • Population de Premières Nations vivant dans les réserves : 17 %
  • Premières Nations vivant en dehors des réserves : 10 %
  • Métis : 7 %
  • Population générale : 5 %

Les taux de complications liés aux diabètes sont aussi plus élevés chez les populations autochtones.

La présidente du fonds précise que, puisque les Autochtones du Manitoba forment une part importante de la jeunesse de cette province, il est d’autant plus important de leur offrir la possibilité de se lancer dans une carrière dans le domaine de la santé et des sciences.

« Étant donné qu'un jeune sur cinq au Manitoba s'identifie comme étant autochtone, les fonds amassés serviront à appuyer sa réussite dans les cours de sciences et à renforcer ses capacités dans les professions liées à la santé », lance-t-elle.

La fondation de l’Hôpital de Saint-Boniface a qualifié le soutien de la MMF « d’important ».

Le laboratoire BIOlab Jeunesse de l'Hôpital de Saint-Boniface est un laboratoire d'enseignement biomédical axé sur l'approche communautaire, et visant à faire aimer les sciences et la découverte aux jeunes.

« La Fondation de l’Hôpital de Saint-Boniface est reconnaissante envers le Fonds du patrimoine pour les Métis du Manitoba et la Fédération métisse du Manitoba pour avoir choisi de s’allier avec nous en 2019 », indique dans un communiqué le président-directeur général de la Fondation de l’Hôpital de Saint-Boniface, Vince Barletta.

Le gala Fêtons nos origines a lieu le 12 mai 2019 à l’Hôtel Fort Garry, à Winnipeg. C’est la troisième année d'existence du fonds, qui déjà amassé, entre autres, 50 000 $ pour la Fondation de l’Hôpital pour enfants de Winnipeg et 65 000 $ pour la Fondation Action Cancer Manitoba.

Manitoba

Éducation