•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des éducatrices formées pour améliorer leurs pratiques dans les services de garde

13 éducatrices du Témiscamingue récompensées pour avoir amélioré les pratiques dans leur service de garde.

Les 13 éducatrices qui ont participé au projet d'amélioration de la qualité éducative par le jeu et la saine alimentation.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Treize responsables de garde en milieu familial au Témiscamingue ont modifié leurs pratiques au cours de la dernière année pour le bien-être des enfants. De façon volontaire, elles ont participé à un projet d'amélioration de la qualité éducative par le jeu actif et la saine alimentation.

Le projet a été mené par le Centre de la petite enfance Chez Calimero et Génér'Action.

Pendant un an, les 13 éducatrices ont été suivies et formées par une ressource externe de l'entreprise CIBLE petite enfance de Val-d'Or.

Sonia Lambert fait partie du groupe et s'est inscrite à la formation.

Nous, on vit dans le quotidien ... on se questionne sur notre pratique. La formation m'a permis de valider ce que je faisais de bien et ce que j'avais à améliorer, mes défis, raconte-t-elle.

Comment transformer ses pratiques?

Les éducatrices ont, entre autres, reçu plusieurs conseils pour intégrer les légumineuses dans l'alimentation des enfants.

La directrice du CPE Chez Calimero de Ville-Marie, Francine Champoux, explique que plusieurs d'entre elles ont depuis varié leur menu.

On a eu des ateliers culinaires, on a fait des recettes. On a transformé le tofu et les pois chiches pour démontrer leur apport alimentaire et la facilité de transformation, explique la directrice du CPE Chez Calimero.

Les éducatrices n'étaient pas seules pour relever le défi. Deux fois par mois, elles recevaient un appel de la conseillère en orientation pour CIBLE petite enfance, Mélanie Coulombe.

Je pense que ça a été vraiment bien pour ces RSG (responsables de garde) de juste s'arrêter, de se reculer de [leur] miroir et d'avoir de l'accompagnement pour voir comment faire mieux. Comment faire plus efficacement pour les enfants et [de façon plus éducative], dit-elle.

Des boites Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les trois trousses, éducative, langagière et alimentaire.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Des efforts récompensés

Depuis un an, les éducatrices mettent en application ce qu'elles ont appris. Samedi, elles ont été récompensées.

Grâce à la collaboration de l'organisme Génér'Action, chaque éducatrice a reçu trois trousses d'une valeur de 400 $.

L'une d’elle est éducative, l'autre langagière et la dernière alimentaire. Les enfants seront les premiers à pouvoir profiter de cette récompense.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !