•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parti libéral du N.-B. : chef intérimaire le 13 février, nouveau chef le 22 juin

Brian Gallant en avril 2018.
Brian Gallant a été premier ministre du Nouveau-Brunswick de 2014 à 2018. Photo: La Presse canadienne / Andrew Vaughan
Radio-Canada

Les libéraux du Nouveau-Brunswick se donnent un peu moins de cinq mois pour choisir un successeur à Brian Gallant.

Le Parti libéral du Nouveau-Brunswick élira en effet un nouveau chef lors du prochain congrès de la formation politique, le 22 juin à Saint-Jean, a-t-on appris samedi.

Le congrès se tiendra au Saint John Trade & Convention Centre.

Un nouveau chef intérimaire le 13 février

Après avoir tenté sans succès de former un gouvernement minoritaire à la suite des élections de l’automne dernier, l’ancien premier ministre Brian Gallant avait annoncé en novembre qu’il allait quitter son poste de chef du parti.

Keiller Zed, le directeur général du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, indique que M. Gallant, qui est député de Baie-de-Shédiac—Dieppe, resterait chef libéral jusqu'au prochain caucus de son parti, le 13 février, lorsque les députés choisiront un chef par intérim.

En vertu de la constitution du parti, les documents pour les potentiels candidats seront disponibles huit semaines avant le congrès. Les candidats devront les soumettre au moins deux semaines avant l'événement.

Les documents devront être signés par au moins 50 membres du parti.

Le mois dernier, Kevin Vickers, l'ancien sergent d'armes de la Chambre des communes devenu ambassadeur du Canada en Irlande, disait être intéressé. À ce moment-là, M. Vickers disait être loin d'avoir pris une décision.

M. Vickers avait été nommé au poste d’ambassadeur après avoir été célébré en héros pour avoir mis fin à l'attentat sur la colline du Parlement en 2014.

En novembre, le Telegraph Journal du Nouveau-Brunswick révélait le nom de deux autres candidats potentiels : René Ephestion, le président de la Commission d'inclusion multiculturelle de l'Association libérale du Nouveau-Brunswick, et le député fédéral de Saint John—Rothesay Wayne Long.

En entrevue avec Global News, Susan Holt, l'ancienne candidate de la circonscription de Fredericton-Sud, a affirmé que des gens l'encourageaient à se lancer, mais elle s'est dite encore indécise.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale