•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmentations des tarifs d’Enbridge et d’Union Gas

Un signe de dollar sortant d'un tuyau de gaz naturel.
Le prix de livraison du gaz naturel risque d’augmenter pour les clients d'Enbridge Gas. Photo: Shutterstock
Radio-Canada

Enbridge Gas Distribution et Union Gas ont officiellement fusionné le 1er janvier 2019. L'entreprise qui dessert désormais les quatre coins de la province, Enbridge Gas, demande la permission à la Commission de l'énergie de l'Ontario d'augmenter ses tarifs de distribution.

Si la demande est approuvée telle quelle, les Ontariens débourseront en moyenne de 5 à 10 $ de plus par année, en fonction de la région où ils habitent.

Selon Andrea Stass, gérante des communications d'Enbridge Gas, les augmentations sont modestes et appliquent une formule négociée au préalable avec la Commission de l’énergie de l’Ontario (CEO).

La formule compte une augmentation des frais en fonction de l’inflation. Toutefois, M. Stass explique que cette augmentation est plus basse que le taux d’inflation, afin de pousser l'entreprise à être plus efficace.

Ensuite, il y a une marge de manœuvre pour nous permettre de transférer aux clients le coût de l’expansion de notre infrastructure, précise-t-elle.

La hausse dans le secteur du Nord-Est, dit-elle, est en grande partie redevable au remplacement de 19 kilomètres de gazoduc à Sudbury.

Une carte de Sudbury.En 2018, Union Gas a remplacé 19 kilomètres de gazoduc (en jaune) à Sudbury. Photo : avec la permission d'Union Gas

Une contestation à l’horizon

Les augmentations proposées ne font toutefois pas l’unanimité.

Sept groupes ont demandé la permission d’intervenir lors de l’audience de la CEO .

John Lawford y sera pour représenter la Vulnerable Energy Consumers Coalition (VECC), un organisme qui défend les intérêts des consommateurs d’énergie.

Les augmentations ont retenu notre attention parce qu’elles sont si considérables, affirme-t-il.

Si la fusion est censée augmenter leur efficacité, alors pourquoi demandent-ils une aussi grosse augmentation?

John Lawford, conseiller pour la Vulnerable Energy Consumers Coalition

Toutefois, M. Lawford souligne que très peu d’information a été dévoilée à ce stade et qu’il devra attendre qu’Enbridge divulgue ses documents avant d’en discuter davantage.

La date de l’audience n’a pas encore été déterminée.

Énergie

Économie