•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’artiste Michel Duchesne se présente pour le Bloc québécois dans Outremont

L'auteur Michel Duchesne sourit devant un micro.

Michel Duchesne

Photo : Radio-Canada / Thomas Lafontaine

Radio-Canada

L'auteur, réalisateur et scénariste Michel Duchesne compte maintenant devenir politicien. Il portera les couleurs du Bloc québécois lors de l'élection partielle du 25 février, selon nos informations.

Un texte de Philippe-Vincent Foisy, correspondant parlementaire et animateur de La Mêlée politique

Le nouveau chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet annoncera sa candidature jeudi après-midi dans un bar d’Outremont.

La circonscription montréalaise était représentée depuis 2007 par l'ex-chef du NPD, Thomas Mulcair. Il a officiellement quitté son siège à l’été 2018.

De 1968 à 2007, la circonscription a été presque exclusivement libérale, avec un intermède conservateur de 1988 à 1993. Durant ces années, les limites de la circonscription ont changé, mais elle s’est toujours nommée Outremont.

Le Bloc québécois y a fait de bons résultats entre 1993 et 2006, allant chercher entre 28 % et 37 % du vote. Par contre, à partir de l’élection de 2007, le parti souverainiste n’a récolté qu’entre 8 % et 12 %.

Qui est le candidat?

Michel Duchesne s’est fait connaître à Montréal comme écrivain public dans Hochelaga-Maisonneuve. Il offrait ses services aux analphabètes du quartier afin de leur écrire des curriculum vitae, des formulaires, des documents d’immigration, mais aussi des lettres d’amour.

Il a d’ailleurs écrit un roman sur cette expérience, dont s'inspire la série Écrivain public, qui a remporté un prix Gémeaux 2016 et le Prix des droits de l'homme à Bilbao, notamment. Depuis, il a écrit deux autres romans.

Michel Duchesne a aussi été intervenant dans les écoles secondaires pour démystifier l’homosexualité et prévenir l’intolérance.

Même si les stratèges du Bloc québécois sont conscients que la bataille dans Outremont sera principalement entre les libéraux et les néo-démocrates, ils tenaient à présenter un candidat « d’une certaine envergure », pour marquer notamment l’arrivée du nouveau chef.

Michel Duchesne est peut-être peu connu du grand public, mais il est « loin d’être un candidat poteau », soutient un stratège bloquiste.

Les partis ont jusqu’au 4 février pour présenter un candidat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique