•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Lab-École de Rimouski devra inclure les maternelles 4 ans

Des écoliers en classe
Des écoliers en classe Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le projet de Lab-École à Rimouski n'est pas encore démarré qu'il doit déjà être modifié. La Commission scolaire des Phares a appris mercredi que les nouvelles écoles devraient dorénavant prévoir de l'espace pour des classes de maternelle 4 ans.

L'établissement, qui sera situé à l'angle des rues Anne-Hébert et Léonidas, passe donc de 21 à environ 25 classes.

Le terrain est assez grand pour préparer ce changement, mais le président de la Commission scolaire, Gaston Rioux, ignore quel sera l'impact de ces modifications sur le coût de la construction.

La nouvelle est tellement fraîche que ça n’a pas encore été évalué par rapport aux besoins des maternelles 4 ans et par rapport à l’agrandissement. Est-ce que le fait d’avoir plus de locaux, ça peut impliquer des coûts supplémentaires au niveau de la structure, etc. Ca va appartenir aux gens des ressources matérielles de le déterminer, indique Gaston Rioux.

Quelques détails dévoilés

Plus d'une centaine de personnes se sont déplacées à l'école Paul-Hubert de Rimouski mercredi soir pour participer à une consultation sur le futur Lab-École.

L'école comprendra entre autres une cuisine, une salle à manger, un espace extérieur favorisant l'activité physique, une agora extérieure et un espace de collaboration.

Marie-Hélène Gagné, qui est l’actuelle directrice des écoles du Portage-de la Rivière et des Hauts-Plateaux, assurera la direction de la future école.

On veut mobiliser les gens dans la construction d’une école, qui se veut un endroit pour la communauté.

Marie-Hélène Gagné, future directrice du Lab-École de Rimouski

On parle davantage du bâti, mais on a une très grande préoccupation au niveau de la pédagogie, le type d’enseignement qui sera offert, comment [vont] collaborer les enseignants […], c’est encore des réflexions qu’on a dans ce sens-là, affirme Marie-Hélène Gagné.

Le cofondateur du Lab-École, Pierre ThibaultLe cofondateur du Lab-École, Pierre Thibault Photo : Radio-Canada

Le site du Lab-École à Rimouski a d’ailleurs été mis en ligne en marge de l'assemblée de mercredi, dans le but d'informer la population sur les différentes orientations du projet.

Le quartier cependant n’est pas encore délimité parce qu’on veut s’assurer d’avoir quand même de l’espace pour des demandes ou peut-être pour des classes qui seraient davantage spécialisées. On est encore en réflexion, on est au début d’un beau chantier, ajoute Mme Gagné.

Un concours d’architecture pour le Lab-École

La prochaine étape du projet est de lancer un concours d'architecture.

On va demander à plusieurs architectes de concevoir une école. Il y aura un jury, avec des gens de la Commission scolaire, des architectes et tout, qui vont choisir la meilleure proposition pour cette école, explique l’un des fondateurs du Lab-École, l'architecte Pierre Thibault.

Des manteaux et des sacs à dos d'écoliers dans une école primaireDes manteaux et des sacs à dos d'écoliers dans une école primaire Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

La Commission scolaire souhaiterait commencer la construction le plus rapidement possible, idéalement d’ici l’automne 2019.

L’ouverture du Lab-École est prévue pour le mois d’août 2021.

D’après les informations d’Édith Drouin

Bas-Saint-Laurent

Éducation