•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matane veut mettre fin à la distribution d’objets promotionnels éphémères

Des ballons naviguent au dessus d'une foule de personnes qui assistent à un spectacle extérieur. On voit une grande scène avec des projecteurs de lumière.
Des ballons qui planent au-dessus de festivaliers Photo: Radio-Canada
Joane Bérubé

Le comité environnemental du Fonds vert de la Ville de Matane souhaite sensibiliser les organismes culturels, sportifs et communautaires et les convaincre de cesser la distribution de matériel promotionnel éphémère lors des activités qu'ils organisent.

S’il n’en tenait qu’au conseiller du district du no 6 de la Ville de Matane, Steve Girard, les petits objets comme des lumières, des drapeaux, des ballons ou diverses babioles en plastique distribués par les grands commanditaires d’événements seraient interdits sur le territoire de la Ville.

Lors de spectacles organisés l’été dernier, le conseiller raconte qu’il a pu constater que tout ce qui était distribué était systématiquement jeté à la sortie. Ces objets, dit-il, viennent encombrer le site d’enfouissement. Est-ce que c’est nécessaire? Est-ce qu’on pourrait donner autre chose comme objet promotionnel? Je pense que oui, commente M. Girard.

La sensibilisation est un premier pas pour la Ville de Matane. On est rendu là. Écologiquement, c’est une image , relève M. Girard. Il estime que les grands commanditaires ne voudront pas de cette image de pollueur.

Selon le conseiller, certaines villes exigent déjà, dans leur protocole d’entente, que les organismes financés par la municipalité renoncent à la production de ce type de matériel éphémère.

Steve Girard entend discuter du sujet à la Commission sur l’environnement de l’Union des municipalités du Québec lors de la prochaine rencontre.

Sacs réutilisables pour les citoyens

Par ailleurs, la Ville de Matane achètera 1000 sacs pour les fruits et légumes réutilisables qui seront éventuellement distribués aux citoyens.

Le comité environnemental du Fonds vert de la Ville de Matane souhaite ainsi conscientiser la population sur l’usage des sacs de plastique. Les sacs seront fabriqués par les Ateliers Léopold Desrosiers.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Pollution