•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Virage acéricole pour la Société d’exploitation des ressources de la Vallée

Un seau est attaché à un érable entaillé.
Un seau pour recueillir l'eau d'érable Photo: Radio-Canada / Jean-Pierre Perouma
Brigitte Dubé

La Société d'exploitation des ressources de la Vallée (SERV) poursuit son virage vers l'exploitation acéricole avec l'acquisition de l'entreprise Centre acéricole matapédien, situé à Saint-Cléophas.

En plus des 20 000 entailles qu’elle a déjà faites à Sayabec, la coopérative de solidarité en ajoute 42 000 à son exploitation.

Selon le président de la SERV, Martin Landry, cette entreprise était à vendre et la Société a voulu saisir cette occasion d’affaires.

Ça nous permet de diversifier nos sources de revenus et d’ajouter une plus-value en termes de création d’emplois et en termes d’économie dans la Matapédia. C’est un très bon choix. On est très heureux d’avoir fait cette acquisition-là, estime-t-il.

Un jet de sirop d'érable coule dans une bouteille blanche.Embouteillage de sirop d'érable Photo : Radio-Canada

La transaction permet la consolidation de 10 emplois. Elle permettra à des travailleurs d’été et d’automne d’allonger leur cycle avec le printemps.

L’ancien propriétaire de l’entreprise, François Gaudet, sera à l’emploi de la Société afin d’assurer la transition du savoir-faire. Nous sommes ravis de poursuivre le travail réalisé par M. Francois Gaudet, qui a su bien aménager ses boisés pour l’avenir, ajoute le directeur général de la SERV, Sébastien Jean.

Avec cette acquisition, la Société dit se positionner parmi les plus importantes entreprises acéricoles de l’Est-du-Québec. Elle prévoit la livraison de 180 000 livres de sirop d’érable dès cette année et vise une production biologique.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Commerce